Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 30 mai DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Livre histoire MORTAIN (Recherches historiques sur l'arrondissement de) par Hippolyte Sauvage

Vous êtes ici : Accueil > Librairie : Monographies > Manche (Basse-Normandie) > MORTAIN (Recherches historiques sur (...)
Librairie : Monographies
Monographies d’histoire locale. Catalogue ouvrages, livres villes et villages de la Manche (Basse-Normandie)
MORTAIN
(Recherches historiques
sur l’arrondissement de)
(par Hippolyte Sauvage)
Publié / Mis à jour le mardi 1er avril 2014, par LA RÉDACTION
 

Lorsque vers 933 Mortain tomba entre les mains des ducs de Normandie, la ville devint par sa position un point de centralisation pour les forces destinées à soutenir les guerres continuelles entre les Normands et les Bretons, devenus voisins. Guillaume Longue Épée comprit rapidement l’avantage du rocher, sur lequel il éleva le château de Mortain : la nature avait fait tous les frais des fortifications et l’homme n’avait plus qu’à compléter son œuvre pour la transformer en place presque inexpugnable.

Il en fit le chef-lieu d’un comté, s’en réserva la propriété et créa des baronnies qu’il donna en récompense à ses plus fidèles compagnons d’armes. Si son petit-fils, Mauger, fut le premier à porter le titre de comte de Mortain, Robert Ier à qui ses faits d’armes valurent le surnom de Taillefer, fut le plus illustre et peut-être le plus puissant possesseur du comté qui avait à cette époque une étendue immense. Étienne reçut le domaine après 1112 et vint en jouir paisiblement, multipliant les donations aux établissements fondés par ses prédécesseurs, dont notamment l’abbaye de Savigny, la collégiale de Mortain ou l’abbaye Blanche.

À la suite du naufrage de la Blanche-Nef en 1120 qui priva le roi Henri de ses enfants, il devint son successeur présomptif. En 1135, il transmit son titre de comte de Mortain à son fils Eustache, pour porter la couronne royale. Mais bientôt s’alluma une guerre terrible entre Étienne et Geoffroy le Bel, comte d’Anjou, qui souhaitait faire valoir les droits qu’il prétendait avoir sur le trône d’Angleterre. Avec quatre cents hommes, celui-ci envahit le territoire mortainais, assiégea la ville et devint maître de la plaine voisine et des faubourgs. Le château résista à peine trois jours, tant il avait eu à souffrir en 1106, lorsque le roi...

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !