Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 1er décembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

2 avril 1785 : mort de l’abbé de Mably

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Avril > 2 avril > 2 avril 1785 : mort de l’abbé de (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 2 avril. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
2 avril 1785 : mort de l’abbé de Mably
Publié / Mis à jour le dimanche 28 avril 2013, par LA RÉDACTION
 

Gabriel Bonnot de Mably, né à Grenoble en 1709, était frère aîné de l’abbé de Condillac. Ses principaux ouvrages sont : 1°. Parallèle des Romains et des Français ; 2°. Le droit public de l’Europe ; 3°. Observation sur les Grecs ; 4°. Observations sur les Romains ; 5°. Des principes des négociations ; 6°. Entretien de Phocion sur la morale et la politique. Cet ouvrage fut couronné par la société économique de Berne, et acquit une si grande réputation à son auteur, que les Polonais et les Américains eurent recours à ses lumières ; et les Hollandais même reçurent de lui des conseils trop judicieux pour être écoutés dans les temps de troubles.

On a reproché à l’abbé de Mably d’avoir établi presque tous ses ouvrages sur la supposition que les peuples d’aujourd’hui pouvaient s’appliquer le régime des républiques grecques et romaines. Etranger aux Etats libres par sa patrie, par son état, par son éducation, il a dû tomber dans les défauts inévitables où tomberait un républicain assez hardi pour dicter le code des rois.

Mais sa réputation doit survivre à toutes celles que la Révolution française a détruites. L‘écrit qu’il adressa aux Américains, sur leur gouvernement, fut brûlé dans plusieurs états des Etats-Unis, et lui-même fut pendu en effigie, comme un ennemi de la liberté et de la tolérance.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !