Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 26 septembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

2 avril 568 : Alboin , roi des Lombards, va fonder en Italie le royaume des Lombards

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Avril > 2 avril > 2 avril 568 : Alboin , roi des (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 2 avril. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
2 avril 568 : Alboin , roi des Lombards,
part fonder en Italie le royaume des Lombards
Publié / Mis à jour le dimanche 31 mars 2013, par LA RÉDACTION
 

Les Lombards commencent à paraître dans l’histoire vers l’an 379 : sortis de la Scandinavie , ils vinrent s’établir en Allemagne, après en avoir chassé les Vandales. Ils devinrent bientôt le peuple le plus puissant de la Germanie : l’empereur Justinien ler, qui les craignait, leur abandonna la Pannonie, pour qu’ils servissent de barrière à l’Italie contre les autres peuples barbares ; il avait fourni des secours aux Lombards contre les Gépides ; les Lombards en avaient fourni à leur tour à Justinien contre les Goths ; ils avaient aidé Narsés, ce grand général de l’Empire, à écraser Totila : dans cette expédition ils avaient connu l’Italie.

Voici à quelle occasion ils y retournèrent pour s’y établir. L’eunuque Narsés était devenu suspect, pour avoir été trop utile ; les courtisans le perdirent dans l’esprit de Justin Il, neveu et successeur de Justinien, et surtout dans l’esprit de l’impératrice Sophie. L’empereur rappela Narsés, et envoya Longin pour commander à sa place en Italie , sous le nouveau titre d’exarque. L’indiscrète et superbe Sophie, joignant l’insulte à l’injustice, écrit à Narsés : « Hâtez votre retour ; les femmes vous attendent pour filer avec vous ; venez leur distribuer la laine : c’est l’emploi d’un eunuque. » Narsés lui répondit : « Je vais vous ourdir une trame que vous ne démêlerez de votre vie. »

Il rappela ces Lombards qui avaient déjà vaincu avec lui. « Quittez, leur dit-il, vos stériles campagnes de la Pannonie, venez partager avec moi les délices de cette fertile Italie. » Une pareille proposition flattait un peuple guerrier et un prince avide de conquêtes. Alboin la reçut avec transport. Le lendemain de Pâques (2 avril 568), il sort de la Pannonie, à la tête d’une armée composée de Lombards, de Gépides, de Bulgares, etc. ; il parcourt en vainqueur la Vénétie, le Milanais, la Ligurie, et pénétrant par la Toscane, il porte la terreur jusqu’aux portes de Ravenne et de Rome.

Il fixa le siège de sa nouvelle domination à Pavie. Son règne fut de trois ans et six mois ; il l’employa tout entier à conquérir, et les peuples conquis ne furent pas trop à plaindre. Alboin était naturellement juste et généreux, autant qu’un Barbare peut l’être. Le royaume des Lombards , qui avait commencé en 568, fut détruit par Charlemagne en 774, après avoir duré 205 ans ; Didier en fut le dernier souverain.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !