Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 2 avril DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

26 août 1788 : l'archevêque de Sens est brûlé en effigie à Paris

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Août > 26 août > 26 août 1788 : l'archevêque de Sens (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 26 août. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
26 août 1788 : l’archevêque de Sens
est brûlé en effigie à Paris
Publié / Mis à jour le samedi 25 août 2012, par LA RÉDACTION
 

L’archevêque de Sens ayant été forcé de quitter le ministère le 25 août, le lendemain 26, le peuple s’étant attroupé à la place Dauphine, alluma un feu de joie et y brûla un mannequin grotesque revêtu d’une soutane rouge, et représentant le cardinal ex-ministre.

« Cet homme, dit un historien de la révolution, à qui on croyait de l’énergie, parce qu’il était vif et colère ; du génie parce qu’il avait de l’esprit ; de l’instruction, parce qu’il ne doutait de rien ; le talent de tout arranger, parce qu’il touchait étourdiment à tout ; des plans admirables sur l’administration, parce qu’il avait toujours blâmé ceux de ses prédécesseurs, ne fut pas plus tôt parvenu au ministère, qu’il confondit ses amis et ses prôneurs, par la nullité de son caractère et de ses moyens, par son ignorance, par l’incohérence de ses idées, et par l’absurdité de ses plans.

« Après avoir, en un tour de main, épuisé le trésor royal, anéanti le crédit public, et presque entièrement l’autorité royale en employant coup sur coup, à tort et à travers, les lits de justice, les séances royales, les lettres de cachet, les exils et les emprisonnements de magistrats, il se vit enfin obligé par l’épuisement absolu de toutes les ressources et la désorganisation générale du gouvernement, d’abandonner le ministère, et d’aller honteusement chercher dans les pays étrangers, un asile que l’indignation publique ne lui permettait pas de trouver dans sa patrie. »

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !