Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 10 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Histoire rois de France. Roi Robert Ier (Francie occidentale). Règne 922-923. Robertiens

Vous êtes ici : Accueil > Rois, Présidents > Robert Ier (né en 865, mort en (...)
Rois, Présidents
Biographie des rois, empereurs, présidents français. Vie des souverains, faits essentiels, dates-clés. Histoire des règnes
Robert Ier
(né en 865, mort en 923)
(Roi des Francs (Francie occidentale) : règne 922-923.)
Publié / Mis à jour le jeudi 4 février 2010, par LA RÉDACTION
 

Frère du comte de Paris Eudes, il fut élu roi de France après la mort de Charles le Gros, et en conserva le pouvoir et le titre même après le sacre de Charles le Simple. Il était de la famille carolingienne non seulement par les femmes, mais encore par son père, Robert le Fort ou l’Angevin. Son ambition, égale à celle de son frère, le porta, après la mort de celui-ci, à se faire chef du parti opposé à Charles le Simple, dans l’espoir de monter à son tour sur le trône.

Ce parti, composé des seigneurs qui avaient usurpé la souveraineté dans leur domaines, méprisait un roi faible qui n’avait pas su soutenir les droits de la couronne. Robert, connaissant cette disposition des esprits, sut augmenter les alarmes, et parvint à se faire élire roi dans une assemblée tenue à Soissons.

Ceux qui la composaient déclarèrent qu’ils cessaient de reconnaître Charles le Simple pour souverain. Robert périt l’année suivante dans une bataille que lui livra celui-ci. Il fut roi depuis 922 jusqu’en 923 ; mais son parti ne se déconcerta point et donna la couronne à Raoul ou Rodolphe, duc de Bourgogne, qui la garda jusqu’à sa mort.

Robert a été mis, par la plupart des historiens, au nombre des usurpateurs. Cependant il était de la famille royale, et les droits de Charles le Simple à la couronne étaient contestés. Un prince qui ne sait pas régner inspire à ses sujets l’idée de chercher un autre chef ; mais on ne se crut permis d’en prendre un que dans la race royale.

C’est ainsi qu’il y eut successivement quatre rois pendant le règne de Charles le Simple, et Robert ne fit que suivre l’exemple de Charles le Gros et d’Eudes, appelés au trône par une assemblée qui ne craignit point de paraître s’écarter de l’ordre de succession. Robert prépara l’élévation de sa famille. Il est père de Hugues le Grand et aïeul de Hugues Capet.

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !