Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 18 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Émailler le verre à la Renaissance

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine : Expos, Fêtes > Émailler le verre à la Renaissance
Patrimoine : Expos, Fêtes
Richesses du patrimoine de France : manifestations historiques, patrimoniales, gastronomiques. Expositions et fêtes : Histoire, patrimoine et gastronomie
Émailler le verre à la Renaissance
(Source : Musée national de la Renaissance)
Publié / Mis à jour le jeudi 25 novembre 2021, par LA RÉDACTION
 
 
 
Production aussi précieuse que les verres transparents qui firent la réputation de Venise et de l’île de Murano, les verres émaillés et dorés de la Renaissance sont particulièrement prisés dès la fin du XVe siècle. L’exposition tâche d’éclaircir les attributions (Venise ? Façon de Venise ?) et les datations (entre XVe et XIXe siècles) de ces œuvres que l’on croyait pourtant si bien connaître.

Partie prenante du renouveau de la verrerie vénitienne au milieu du XVe siècle grâce à la mise au point du cristallo, les verres émaillés et dorés intriguent les historiens de l’art, autant qu’ils ont fasciné les cours européennes de la Renaissance et les collectionneurs du XIXe siècle.

Un tel succès entraîne dès le début du XVIe siècle l’apparition d’ateliers de verriers partout en Europe, notamment en France, s’employant à développer leur propre production à la façon de Venise. Au XIXe siècle, l’engouement se traduit par la fabrication de pièces historicistes, voire de faux.

Affiche de l'exposition Émailler le verre à la Renaissance
Affiche de l’exposition Émailler le verre à la Renaissance

L’exposition du musée national de la Renaissance, coproduite avec la RMN-GP, propose une approche inédite pour démêler le vrai du faux, ou plutôt le Vénitien du façon de Venise. Fruit de longues années de recherche et d’une collaboration exceptionnelle entre le département des Objets d’art du musée du Louvre, le musée national de la Renaissance et le Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France (C2RMF) dans le cadre du projet Cristallo, elle présente 120 pièces issues de collections prestigieuses — musée du Louvre, musée national de la Renaissance, musée des Arts Décoratifs de Paris, Victoria and Albert Museum, Corning Museum of Glass, Museo Vel Vetro de Murano...

À la lueur des recherches récentes menées par les spécialistes de différentes disciplines, tels que des historiens de l’art, des conservateurs, des ingénieurs de recherche, des archéologues ou encore des restaurateurs, l’exposition propose les résultats de cette première grande enquête sur le verre émaillé de la Renaissance, entre Venise et la France, participant au débat sur les attributions et les datations de ces œuvres. Émailler le verre à la Renaissance est également l’occasion pour les visiteurs d’admirer l’ensemble de l’exceptionnelle collection de verres de la Renaissance (environ 250 pièces) exposée au musée national de la Renaissance.

Au-delà de la complexité et du raffinement des formes et des décors alliant verre, dorure et émail, le propos de l’exposition est également d’explorer l’origine géographique et la datation de certains chefs-d’œuvre. Le verre, en tant que matériau, étant au cœur du discours de l’exposition, celle-ci débute par une initiation aux secrets de fabrication de cet art du feu pour mieux faire comprendre aux visiteurs les découvertes scientifiques récentes.

Outils de verrier (moules, cannes, pontils, etc.), matières premières (galets, pigments, etc.), ainsi qu’extraits de films réalisés par le Corning Museum of Glass présentent les étapes de la fabrication du verre et de son décor émaillé. Gourdes de pèlerin, gobelets sur pied, coupes, vases, salières, plats, pots, aiguières, verres, bouteilles, calices, etc. sont présentés dans les appartements de Catherine de Médicis au rez-de-chaussée de l’aile nord du château d’Écouen.

Si l’exposition n’apporte pas toujours de réponse définitive, elle pose en revanche une multitude de questions qui ouvrent sur de nouvelles perspectives. Les commissaires s’attachent à affronter les certitudes et les hypothèses d’attribution en s’appuyant notamment sur les pièces de référence et les analyses scientifiques. L’analyse des pièces de référence a en effet permis de définir non seulement les caractéristiques des recettes vénitiennes de la Renaissance, mais aussi de mettre en évidence une variété inattendue de compositions.

Coupe couverte sur pied : Le Triomphe de la Chasteté. Verre bleu, émaux polychromes, or, Venise, fin du XVe siècle
Coupe couverte sur pied : Le Triomphe de la Chasteté. Verre bleu, émaux polychromes, or, Venise,
fin du XVe siècle. © Crédit photo : RMN-GRand Palais (musée du Louvre) / Franck Raux

Certaines restent proches des recettes vénitiennes mais évoquent des datations postérieures à la Renaissance (XVIIe-XIXe siècles). D’autres en sont au contraire très éloignées, témoignant de contextes de production variés qui restent encore pour certains mystérieux.

L’exposition s’intéresse également à la production de verres français émaillés du XVIe siècle qui se singularise par une grande hétérogénéité et par des formes différentes des pièces vénitiennes ou à la façon de Venise. Enfin, une section de l’exposition, est dédiée à la délicate et passionnante question des pièces historicistes et permet d’esquisser des réflexions autour du collectionnisme des XIXe et XXe siècles, avec un focus particulier sur les verres portant les armes de la reine Catherine de Médicis et le rôle d’une famille d’émailleurs sur verre français, les Brocard.

Renseignements pratiques
Exposition Émailler le verre à la Renaissance
Musée national de la Renaissance — Château d’Écouen — Rue Jean Bullant — 95440 Écouen
Jusqu’au 14 février 2022
Site Internet : http://musee-renaissance.fr/
Page Facebook : https://www.facebook.com/musee.renaissance.officiel/

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !