Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 11 juillet DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTube

Le cidre du Cotentin en route vers l'AOP

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine : Gastronomie > Cidre (Le) du Cotentin en route (...)
Patrimoine : Gastronomie
Richesses du patrimoine de France : spécialités gastronomiques de terroir. Producteurs de spécialités de la gastronomie française
Cidre (Le) du Cotentin en route vers l’AOP
(Appellation d’Origine Protégée)
(Source : France 3 Normandie)
Publié / Mis à jour le jeudi 14 janvier 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
Il doit être composé de 60 % de pommes amères... le reste c’est un subtil mélange pour lui donner une longueur en bouche et un retour légèrement sucré. Les meilleurs producteurs de cidre du Cotentin ont participé à Paris à un concours qui les prépare à l’AOP. Le grand rêve

Des producteurs de cidre du Cotentin étaient à Paris ces derniers jours pour faire déguster leur production issue de l’appellation Cidre Cotentin. C’est le 9ème concours mais il se tenait pour la 1ère fois à Paris !

Tous souhaitent se rapprocher de l’AOP et rêvent cette année l’obtenir.
Lors de ce concours des œnologues expérimentés ont découvert avec délice la différence avec le vin. Des spécialistes surpris à la première gorgée par tant de terroir dans la bouche, découvrant toutes les subtilités du cidre qui ravit tant de palais gourmands.

Il y a une infinie variété de pommes à cidre différenciées tout d’abord par leur période de maturation. Le deuxième critère est la saveur. Celle-ci va de douce à aigre-amère en passant par tous les intermédiaires : douce-amère (légère amertume sans acidité), amère-douce (assez amère sans acidité), amère, acidulée (aigrelette sans amertume) et aigre (franchement acide sans amertume). C’est le mélange de ces différentes saveurs qui fera un bon cidre.

Alexandra Huctin
France 3 Normandie

Accédez à l’article source


Pour consulter la vidéo
CLIQUEZ sur le lecteur

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !