Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 18 septembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Crèches de Noël : quand les juges et les politiques nous arrachent de nos traditions - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > L’Histoire fait l’Actu > Crèches de Noël : quand les juges et (...)

L’Histoire fait l’Actu

Quand Histoire et Patrimoine font la une, s’invitent dans notre quotidien et deviennent un sujet d’actualité. Le passé au cœur de l’actu.


Crèches de Noël : quand
les juges et les politiques
nous arrachent de nos traditions
(Source : FigaroVox)
Publié / Mis à jour le samedi 6 décembre 2014, par LA RÉDACTION

 
 
 
Pour Claire Bouglé-Le Roux, Maître de conférences à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, la polémique autour de l’installation de crèches dans des lieux publics, en Vendée ou à Béziers, révèle la méconnaissance des traditions populaires

La France, ce « vieux pays » avait dit Villepin lors de la crise irakienne avec raison. Et qui dit vieux pays, pense immédiatement histoire, traditions, us et coutumes. La France en effet n’est-elle pas le berceau des coutumes que l’ordonnance de Montils-Lès-Tours de 1454 ambitionnait de rédiger ? N’est-elle pas issue d’une épopée dont Saint Louis, Jeanne D’Arc ou Napoléon incarnent pour toujours la force ? N’est-elle pas le fruit d’un long compagnonnage de peuples accordés autour d’une langue officielle depuis Villers-Cotterêts ?

Quelle prétention ont-ils, ces nouveaux législateurs, « jurislateurs » et autres Trissotins du droit, à vouloir sacrifier sur l’autel de la modernité, la définition du mariage, la notion de bon père de famille, l’usage du mademoiselle, et maintenant les crèches de nos villages !

D’autres avant eux s’y sont essayés. Mirabeau rêvait de « porter la hache au pied de l’arbre » : l’arbre de justice, l’arbre solide aux racines voraces dessiné par le juriste ancien Figon, l’arbre enfin que les révolutionnaires les plus acharnés souhaitaient mettre à terre au profit de la loi. Une loi uniforme, intransigeante, comme folle, censée contraindre la population à se plier aux exigences du mythe de l’homme nouveau.

Le sang versé et la terreur elle-même n’ont pas suffi à extirper ce vivant legs du passé qui chez beaucoup forme l’identité. La jurisprudence en témoigne, en laissant subsister, aux côtés des lois nouvelles, un pan entier de notre droit ancien, qui vient témoigner de la résistance des mentalités. Les rédacteurs du Code civil de 1804 ont retenu la leçon, rappelant avec humilité combien le temps, seul, fait les codes. Jules Michelet lui-même y insistait en 1837 dans Origines du Droit français, relevant qu’ « il ne suffit pas de parcourir les livres de droit proprement dit » pour cerner l’ensemble des règles qui gouvernent un peuple. Les juges du XIXe siècle, aussi, soulignaient qu’il est « de l’intérêt public de ne pas sortir sans de puissantes raisons, du cercle tracé par les usages établis, parce qu’en général on doit les regarder comme l’expression la plus fidèle des besoins [...] ».

C’est un orgueil démesuré qui conduit aujourd’hui une partie de nos politiques ainsi que certains juges eux-mêmes, à vouloir régenter jusqu’à nos traditions et nos rites ancestraux, à se croire les maîtres de nos vies et à décider sans prudence, vertu nécessaire au juriste.

L’histoire du retrait des crèches de Vendée et de Béziers pourrait n’être qu’épiphénomène si elle n’illustrait si magistralement la brutalité de nos gouvernants irrespectueux des traditions multiséculaires, là même où la monarchie la plus « absolutiste » s’interdisait de légiférer. Non content de gaspiller et de piller, ils pensent pouvoir aussi nous arracher la richesse du patrimoine de France. Mais, n’en doutons pas, la France est un vieux pays et elle ne se laissera pas ainsi dépouiller de cela seul qui lui reste aujourd’hui : son héritage.

Claire Bouglé-Le Roux
FigaroVox

Accédez à l’article source

 
 

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 


 

 Napoléon : l'enfance du futur empereur des Français
 
 Blason féodal : né au XIIe siècle de la nécessité d'authentifier les actes
 
 Règles de bienséance et de politesse d'après un traité de 1628
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Des bibliothèques dans les trains ?
 
 Charlemagne se fait voleur par ordre de Dieu
 
BON À SAVOIR
 Se faire de la bile
 
 C'est la mouche du coche
 
MANIFESTATIONS
 Mauresse de Moret : une religieuse métisse, fille cachée de Louis XIV ?
 
 Léonard de Vinci : la tapisserie de la Cène exposée au Clos Lucé
 
 
L'ENCYCLOPÉDIE DU TEMPS JADIS
 Recevez en 48h les 37 volumes édités par La France pittoresque : 900 articles, 1800 illustrations formant une truculente mosaïque de notre riche passé !
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Sarcophage mérovingien mis au jour à Cahors
 
 Trésor (Le) du pirate calaisien Olivier Levasseur enfin découvert ?
 
 L’Imagerie d’Épinal dans la tourmente
 
 Guillaumes : la rénovation du château de la reine Jeanne a débuté (Alpes-Maritimes)
 
 
Et puis aussi...
 
 Le gouvernement anglais réclame l'anneau de Jeanne d'Arc
 
 Sceau (Un) vieux de 570 ans figurant les deux léopards du drapeau normand retrouvé aux Archives du Calvados
 
 Orchies : faut-il sauver le musée de la chicorée Leroux ?
 
 L’homme préhistorique se plaisait en Mayenne
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 293 ARTICLES

 

 La France pittoresque ne bénéficie d'aucune subvention, qu'elle soit publique ou privée. Prenez activement part à la transmission de notre patrimoine !
 
 Soutenez une véritable réinformation historique et contribuez à la conservation de notre indépendance éditoriale
Vous pouvez également opter pour
un montant libre
 
VOS DONS NOUS SONT PRÉCIEUX
EN SAVOIR +

 

 Facebook
 Twitter
 VK
 Instagram
 LinkedIn
 Pinterest
 Tumblr
 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2019 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services