le 21 octobre dans l'histoire [voir]    notre librairie [voir]    nous soutenir [voir]
Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


Crèches de Noël : quand les juges et les politiques nous arrachent de nos traditions - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > L’Histoire fait l’Actu > Crèches de Noël : quand les juges et (...)

L’Histoire fait l’Actu

Quand Histoire et Patrimoine font la une, s’invitent dans notre quotidien et deviennent un sujet d’actualité. Le passé au cœur de l’actu.


Crèches de Noël : quand
les juges et les politiques
nous arrachent de nos traditions
(Source : FigaroVox)
Publié / Mis à jour le samedi 6 décembre 2014, par LA RÉDACTION

 
 
 
Pour Claire Bouglé-Le Roux, Maître de conférences à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, la polémique autour de l’installation de crèches dans des lieux publics, en Vendée ou à Béziers, révèle la méconnaissance des traditions populaires

La France, ce « vieux pays » avait dit Villepin lors de la crise irakienne avec raison. Et qui dit vieux pays, pense immédiatement histoire, traditions, us et coutumes. La France en effet n’est-elle pas le berceau des coutumes que l’ordonnance de Montils-Lès-Tours de 1454 ambitionnait de rédiger ? N’est-elle pas issue d’une épopée dont Saint Louis, Jeanne D’Arc ou Napoléon incarnent pour toujours la force ? N’est-elle pas le fruit d’un long compagnonnage de peuples accordés autour d’une langue officielle depuis Villers-Cotterêts ?

Quelle prétention ont-ils, ces nouveaux législateurs, « jurislateurs » et autres Trissotins du droit, à vouloir sacrifier sur l’autel de la modernité, la définition du mariage, la notion de bon père de famille, l’usage du mademoiselle, et maintenant les crèches de nos villages !

D’autres avant eux s’y sont essayés. Mirabeau rêvait de « porter la hache au pied de l’arbre » : l’arbre de justice, l’arbre solide aux racines voraces dessiné par le juriste ancien Figon, l’arbre enfin que les révolutionnaires les plus acharnés souhaitaient mettre à terre au profit de la loi. Une loi uniforme, intransigeante, comme folle, censée contraindre la population à se plier aux exigences du mythe de l’homme nouveau.

Le sang versé et la terreur elle-même n’ont pas suffi à extirper ce vivant legs du passé qui chez beaucoup forme l’identité. La jurisprudence en témoigne, en laissant subsister, aux côtés des lois nouvelles, un pan entier de notre droit ancien, qui vient témoigner de la résistance des mentalités. Les rédacteurs du Code civil de 1804 ont retenu la leçon, rappelant avec humilité combien le temps, seul, fait les codes. Jules Michelet lui-même y insistait en 1837 dans Origines du Droit français, relevant qu’ « il ne suffit pas de parcourir les livres de droit proprement dit » pour cerner l’ensemble des règles qui gouvernent un peuple. Les juges du XIXe siècle, aussi, soulignaient qu’il est « de l’intérêt public de ne pas sortir sans de puissantes raisons, du cercle tracé par les usages établis, parce qu’en général on doit les regarder comme l’expression la plus fidèle des besoins [...] ».

C’est un orgueil démesuré qui conduit aujourd’hui une partie de nos politiques ainsi que certains juges eux-mêmes, à vouloir régenter jusqu’à nos traditions et nos rites ancestraux, à se croire les maîtres de nos vies et à décider sans prudence, vertu nécessaire au juriste.

L’histoire du retrait des crèches de Vendée et de Béziers pourrait n’être qu’épiphénomène si elle n’illustrait si magistralement la brutalité de nos gouvernants irrespectueux des traditions multiséculaires, là même où la monarchie la plus « absolutiste » s’interdisait de légiférer. Non content de gaspiller et de piller, ils pensent pouvoir aussi nous arracher la richesse du patrimoine de France. Mais, n’en doutons pas, la France est un vieux pays et elle ne se laissera pas ainsi dépouiller de cela seul qui lui reste aujourd’hui : son héritage.

Claire Bouglé-Le Roux
FigaroVox

Accédez à l’article source




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Suffrage universel : triomphe de la sottise et règne des indignes ?
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 Le martinet inventé par un colonel de l'armée de Louis XIV
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Premier billet de banque (Le) moderne naît en Nouvelle-France
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Donner à quelqu’un son sac
 
 Ressembler au bon Dieu de Giblou
 
MANIFESTATIONS
 Le Verre, un Moyen Âge inventif
 
 Giverny : Henri Manguin ou la volupté de la couleur d'un peintre méconnu
 
   
 
 

 


Les plus récents
 
 Construction d'un village médiéval avec les techniques du Moyen Age à Lassigny (Oise)
 
 Petit Château de Navarre à Évreux : non à la démolition
 
 Quand les cabines téléphoniques révolutionnaient les télécoms
 
 La pierre qui bâtit Massalia
 
 
Et puis aussi...
 
 Vaste domaine antique à Cesson-Sévigné (Ille-et-Vilaine)
 
 Site (Un) médiéval à proximité de la seigneurie de Champomey (Saône-et-Loire)
 
 Napoléon et son cheval ont quitté Cherbourg
 
 Site gaulois (Un) de stockage de grains découvert dans le Puy-de-Dôme
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 204 ARTICLES

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2017 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Services