Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 14 décembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Le village de Laguiole retrouve ses couteaux après décision de justice de la Cour Européenne - Histoire de France et Patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine de France > Laguiole (Le village de) retrouve (...)
Patrimoine de France
Richesses du patrimoine francophone : livres, revues, musées, parcs, châteaux, circuits touristiques, monuments...
Laguiole (Le village de)
retrouve ses couteaux
(Source : France Info)
Publié / Mis à jour le mercredi 22 octobre 2014, par LA RÉDACTION
 
 
 
Gilbert Szajner, un industriel parisien, avait déposé la marque Laguiole en 1993. Mais l’entreprise La Forge de Laguiole, qui avait relancé la fabrication du couteau en 1987, avait obtenu l’annulation de la marque en 2011. Gilbert Szajner s’était tourné vers la Cour de justice européenne... qui l’a débouté en partie ce mardi.

Les couteaux Laguiole seront désormais aveyronnais. Ainsi a tranché mardi la Cour de justice européenne, à Luxembourg. La marque "Laguiole" était pourtant propriété depuis 1993 d’un industriel parisien, Gilbert Szajner, qui l’avait décliné en 38 classes de produits différents — couteaux bien sûr, mais aussi linge de maison, vêtements, briquets, tapis, jouets... Le tout souvent fabriqué en Chine. Histoire d’assurer ses arrières, il a demandé en 2001 l’enregistrement de la marque au niveau européen ; demande accordée en 2005.

Extrait du Catalogue Tradition de la Forge de Laguiole
© Forge de Laguiole. Extrait du Catalogue Tradition

Sauf que la société Forge de Laguiole avait elle relancé, en 1987, la fabrication du fameux couteau dans le village éponyme. La société a donc demandé alors l’annulation de la marque de Gilbert Szajner, qui lui a été accordée en 2011.

Les couteaux, uniquement fait par la Forge de Laguiole
D’où le recours, introduit par Gilbert Szajner, devant la Cour de justice européenne. Qui vient de le débouter. Le tribunal a estimé que, pour éviter toute confusion, seule la Forge de laguiole pouvait produire des couteaux - la liste comprend aussi les cuillers, les scies, rasoirs, lames de rasoirs et nécessaires de rasage, les limes, pinces à ongles, coupe-ongles et trousses de manucure, les coupe-papiers, les tire-bouchons et ouvre-bouteilles, les blaireaux à barbes et nécessaires de toilettes, les coupe-cigares et cure-pipes . En revanche, Gilbert Szajner peut continuer à utiliser la marque Laguiole pour le reste.

L’histoire n’est sans doute pas terminée. Cette décision peut faire l’objet d’un pourvoi devant la Cour de justice de l’UE, dans un délai de deux mois. Et, en France, le village a décidé de se pourvoir en cassation.

Accédez à l’article source

 
 
Même rubrique >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !