le 20 octobre dans l'histoire [voir]    notre librairie [voir]    nous soutenir [voir]
Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


Les plus vieux spécimens de quinquina au monde, collectés par Jussieu en 1735 - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine francophone > Plus vieux quinquina au monde (Le) (...)

Patrimoine francophone

Richesses du patrimoine francophone : livres, revues, musées, parcs, châteaux, circuits touristiques, monuments...


Plus vieux quinquina au monde (Le)
collecté par Jussieu en 1735
(Source : Le Point)
Publié / Mis à jour le mardi 30 août 2016, par LA RÉDACTION

 
 
 
Conservés au Muséum d’histoire naturelle de Paris, ces spécimens de quinquina ont été prélevés au Pérou lors de l’expédition de La Condamine en 1735.

C’est au début du XVIIe siècle que les jésuites découvrent, au Pérou, les vertus contre la fièvre d’une écorce d’un grand arbre appelé arbol de las calenturas. Quand ils s’en retournent à Rome, ils prennent soin d’en emporter avec eux pour guérir les fièvres dues à la malaria, un mal alors largement répandu en Europe.

Quelques années plus tard, le médecin anglais Robert Talbor fait fortune en vendant une préparation secrète à base de quinquina dans toute l’Europe, soignant le roi Charles II d’Angleterre et Louis XIV. Malgré ce succès phénoménal, les arbres à l’écorce miraculeuse restent inconnus des botanistes européens. En 1735, le jeune Joseph de Jussieu, appartenant à une grande famille de botanistes, accompagne Charles Marie de La Condamine envoyé mesurer un arc de méridien à proximité de l’Équateur.

Les plus vieux spécimens de quinquina au monde, collectés par Jussieu
Les plus vieux spécimens de quinquina au monde, collectés par Jussieu
© Anne-Sophie Jahn / Le Point.fr

Le jeune homme découvre les arbres à quinquina, les décrit et en prélève des échantillons, ceux qui figurent aujourd’hui dans l’Herbier du Muséum d’histoire naturelle de Paris. Ils nous sont présentés dans la vidéo par Thomas Haevermans, chargé de mission à l’Herbier du Muséum. Pour la petite histoire, ce pauvre de Jussieu, qui est tombé malade au Pérou, confie ses notes à de La Condamine qui les modifie et se les approprie lors de son retour en France. La communication qu’il en fait à l’Académie des sciences servira au grand Linné pour créer le genre nouveau Cinchona. Ce n’est que bien des décennies plus tard que le mérite de la découverte du quinquina sera réattribué au jeune botaniste français.

Il faut dire que le malheureux de Jussieu restera trente-six ans en Amérique du Sud, avant de revenir à Paris ayant perdu la quasi-totalité de ses notes et collections. Il profitera de son long séjour pour continuer à herboriser (il aurait découvert la coca et le caoutchouc), mais aussi pour soigner gratuitement les Indiens de la variole et pour fonder un hôpital pour les mineurs du Potosi. Un grand homme trop méconnu.

Frédéric Lewino et Anne-Sophie Jahn
Le Point

Accédez à l’article source


Pour consulter la vidéo
CLIQUEZ sur la vignette




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Suffrage universel : triomphe de la sottise et règne des indignes ?
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Le martinet inventé par un colonel de l'armée de Louis XIV
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Absinthe (L') : entre boisson « Ordinaire » et poison vert
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Garder pour la bonne bouche
 
 Qui casse les verres les paie
 
MANIFESTATIONS
 Le Verre, un Moyen Âge inventif
 
 Richard Cœur de Lion est célébré à l'Abbaye de Fontevraud
 
   
 
 

 


Les plus récents
 
 Aulne (L') de Saint-Pardoux (Creuse) : un arbre remarquable
 
 Faïence de Blois : toute une histoire !
 
 Sénat (Ancien) de Nice : son incroyable histoire
 
 Château de Blandy-les-Tours en Seine-et-Marne : héritage du Moyen Age
 
 
Et puis aussi...
 
 Château (Le) de Chalucet accueille à nouveau les visiteurs
 
 Le fort La Latte (Côtes d'Armor) : armé pour durer
 
 Arbois : Une grotte, un trésor et des millions d'années
 
 Pondichéry : un petit coin de France en Inde
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 321 ARTICLES

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2017 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Services