Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 25 avril DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

16 avril 1799 : bataille du mont Thabor menée par l'armée d'Orient commandée par le général Bonaparte - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Avril > 16 avril > 16 avril 1799 : bataille du mont (...)

Éphéméride, événements

Les événements du 16 avril. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique


16 avril 1799 : bataille du mont Thabor
menée par l’armée d’Orient
commandée par le général Bonaparte
Publié / Mis à jour le lundi 15 avril 2013, par LA RÉDACTION

 

Après avoir emporté de vive force El-Arich et Jaffa, Bonaparte avait mis le siège devant Saint-Jean-d’Acre. Il pressait vivement cette place, dont la conquête lui aurait assuré celle de la Syrie. Djezzar-Pacha, qui la défendait, appela tous les Musulmans à son secours contre une poignée d’infidèles. Les populations qui habitent le territoire de Damas et celui de Naplous (l’ancienne Samarie), répondirent à cet appel.

Menacé de tous les côtés, Bonaparte fait face partout, sans interrompre les travaux du siège. Junot, envoyé à Nazareth avec trois cent cinquante hommes d’infanterie et cent cinquante chevaux, avait battu et dispersé, à Cana, un corps de deux mille cavaliers. Présumant toutefois que l’ennemi reviendrait bientôt, avec des forces plus considérables, attaquer ce faible détachement, Bonaparte envoya à son secours Kléber avec deux mille hommes.

Bataille du Mont Thabor
Bataille du Mont Thabor

Kléber, le 11 avril, rejoint l’ennemi à Loubi, et le force à rétrograder. Cependant un corps de trente mille Musulmans, fourni par les populations de Damas et de Naplous, et formé pour les deux tiers de cavalerie, s’était réuni dans la plaine d’Esrelon, et se disposait à venir chercher les Français : Kléber en donne avis au général en chef, et marche à eux pour les surprendre. Une bataille générale était inévitable : l’attendre sous Acre, c’était se mettre entre le feu des auxiliaires et celui de la place.

Bonaparte, laissant deux divisions devant Acre, court avec le reste de son armée rejoindre Kléber. Le 16 avril au matin, du sommet d’une élévation d’où il découvrait la plaine d’Esrelon et le mont Thabor, il aperçoit à trois lieues la division Kléber aux prises avec l’ennemi. A deux lieues en arrière du champ de bataille, au pied des montagnes de Naplous, étaient les tentes des Musulmans. Prenant ses dispositions pour séparer ceux-ci de leurs magasins, et les pousser vers le Jourdain, Bonaparte envoie sa cavalerie et deux pièces de canon attaquer le camp, pendant que son infanterie, divisée en deux colonnes, commandées, l’une par le général Rampon, l’autre par le général Vial, manœuvre pour tourner l’armée.

Formée en bataillon carré, la division Kléber, qui combattait depuis six heures du matin, attendait derrière un monceau de cadavres la chute du jour, moment où les Musulmans se retirent, pour les attaquer de nouveau, et frapper un coup décisif. A une heure, il entend un coup de canon dans le lointain. Assuré du secours que lui promet ce signal, il reprend l’offensive, charge en tête les alliés, qui sont chargés en queue par le général Rampon, tandis que Vial leur ferme la roule de Naplous.

Cette combinaison eut un plein succès. Pressée par ces différents corps, cette cavalerie, qui n’a de retraite ouverte que sur le Jourdain, se précipite en désordre vers ce fleuve, dans les eaux duquel périt un grand nombre de fuyards. La cavalerie française cependant s’était emparée du camp et des magasins des Musulmans. La perte des Syriens s’éleva à plus de six mille hommes. Celle des Français n’excéda pas deux cents. L’armée victorieuse passa la nuit au pied du Thabor, où elle avait combattu, et qui donna son nom à cette bataille.


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Révolution dite française : fille des Illuminés de Bavière et de la franc-maçonnerie ?
 
 Blason féodal : né au XIIe siècle de la nécessité d'authentifier les actes
 
 Des bibliothèques dans les trains ?
 
 Règles de bienséance et de politesse d'après un traité de 1628
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Berceuses populaires (Les) : airs entêtants, apaisants, traversant le temps et les provinces
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Il faut faire la croix à la cheminée
 
 Aller à la queue leu-leu
 
MANIFESTATIONS
 Ville romaine d'Entrains-sur-Nohain au musée de Clamecy (Nièvre)
 
 Courbet dessinateur : une exposition inédite à Ornans (Doubs)
 
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 16 avril 1788 : mort du naturaliste et philosophe Buffon
 
 16 avril 1846 : sixième attentat commis contre le roi Louis-Philippe
 
 
Et puis aussi...
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 3 ARTICLES

 


Avril
 
 

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 
 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2019 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services