Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 17 juillet DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

L'Histoire de France, une discipline en péril ? Enseignement de l'Histoire à l'école. Education historique. Programmes - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > L’Histoire fait l’Actu > L'Histoire de France, une discipline en

L’Histoire fait l’Actu

Quand Histoire et Patrimoine font la une, s’invitent dans notre quotidien et deviennent un sujet d’actualité. Le passé au cœur de l’actu.


L’Histoire de France,
une discipline en péril ?
(Source : L’Express / Lire)
Publié / Mis à jour le jeudi 15 novembre 2012, par LA RÉDACTION

 
 
 
Deux ouvrages, l’un de Laurent Wetzel, l’autre de Dimitri Casali, s’élèvent contre la diabolisation de l’histoire nationale, la nouvelle façon de la traiter et de l’enseigner et le politiquement correct

L’enseignement de l’histoire est un enjeu politique et idéologique de première grandeur. L’histoire est aussi un savoir dont l’établissement requiert l’observation de règles et de disciplines dont on attend, qu’à défaut de produire des « vérités », elles aident à l’intelligence du passé. L’ambition de cette science humaine est donc grande. Aussi bien est-il sage de la pratiquer avec humilité et en gardant à l’esprit qu’elle est « une reconstruction problématique et incomplète de ce qui n’est plus », selon la formule de Pierre Nora.

Longtemps, le fait que l’écriture de l’histoire a été indissociable de la construction des nations, et qu’elle en fournit le récit, n’est pas apparu comme une incongruité. En France, c’est au lendemain de la Première Guerre mondiale, dans les milieux pacifistes du syndicalisme enseignant, que naissent les premières indignations contre ces histoires nationales, accusées d’avoir été les fourriers des nationalismes fauteurs de guerre.

La statue de Jeanne d'Arc par Charles Desvergnes à Notre-Dame de Paris
La statue de Jeanne d’Arc par Charles Desvergnes à Notre-Dame de Paris

La critique de l’enseignement de l’histoire comme récit national est aujourd’hui plus ample. En France, en particulier, cette critique se porte bien. Du récit national, il conviendrait désormais d’en exposer moins les lumières que les noirceurs. Il s’agirait aussi de sortir le récit historique de son pré carré national et de l’élargir aux grands espaces des cultures du monde. Sur les décombres de l’idéologie républicaine qui assignait à l’école l’objectif de fabriquer des citoyens français, l’heure est donc à la formation de « citoyens du monde ».

On ne sera pas surpris qu’en réaction à cette nouvelle doxa des indignations inversées se soient fait jour. Deux récents livres, au ton polémique assumé, disent l’inquiétude de ceux qui pensent que l’histoire nationale n’est pas diabolique en soi, et aussi que les nations, en tant que telles, ne méritent ni honneur ni indignité, et surtout que ce sont bien elles qui constituent le cadre de toute démocratie possible.

Le premier de ces ouvrages, Ils ont tué l’histoire-géo de Laurent Wetzel, est anecdotique mais instructif. Les exemples qui remplissent le dossier d’une discipline en péril sont, en effet, légion. C’est, par exemple, le projet de réduire l’histoire et la géographie au statut d’option dans les classes terminales S, projet heureusement défunt. Ce sont les bourdes accumulées par les autorités universitaires, comme ce « faux » document proposé à l’analyse des candidats à l’agrégation. Et puis, c’est l’inculture historique qui gagne nos élites et le procès du « charabia extravagant » qui tient lieu de pensée pédagogique aux technocrates de l’Education nationale dont les pouvoirs doivent moins à leurs mérites intellectuels qu’à leur habileté politique.

Le deuxième ouvrage, L’Histoire de France interdite, est plus ample. Dimitri Casali s’y livre à la critique serrée des effets délétères de l’influence de l’Ecole des Annales sur l’enseignement de l’histoire. L’histoire nationale se sera diluée dans l’histoire des « civilisations ». A l’approche chronologique, on aura substitué l’étude thématique des « grands problèmes » du monde. Surtout, l’auteur s’élève véhémentement contre les ravages du politiquement correct et les censures à quoi il expose. Si vous êtes irrité par l’histoire « repentante », par son instrumentalisation communautaire et par la débauche de lois mémorielles, ce livre est pour vous.

Marc Riget
Lire

Accédez à l’article source


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 


 

 Révolution dite française : fille des Illuminés de Bavière et de la franc-maçonnerie ?
 
 Berceuses populaires (Les) : airs entêtants, apaisants, traversant le temps et les provinces
 
 Charlemagne se fait voleur par ordre de Dieu
 
 Blason féodal : né au XIIe siècle de la nécessité d'authentifier les actes
 
 Règles de bienséance et de politesse d'après un traité de 1628
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Être gai comme un pinson
 
 Entre chien et loup
 
MANIFESTATIONS
 Bêtes d’affiches : le monde animal domine la publicité
 
 Dentelles (Les) de la cour d'Henri IV renaissent au Puy-en-Velay
 
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Séné (Morbihan) : importante implantation gallo-romaine
 
 Traverser les Alpes en armure : l'incroyable aventure de passionnés d'histoire
 
 Château de Ricquebourg (Oise) : appel aux dons pour réhabiliter les serres
 
 Cité des énergies : le musée du Pétrole évolue (Bas-Rhin)
 
 
Et puis aussi...
 
 Nécropole antique découverte en plein centre de Bordeaux
 
 Lorànt Deutsch : « La BD apprend l'histoire autrement »
 
 Sarcophage (Le surprenant) d'un bébé mérovingien découvert à Chartres
 
 Naufrage d'un navire huguenot au large de la Floride en 1565 : le trésor appartient à la France
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 286 ARTICLES

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 
 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2019 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services