Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 11 décembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

21 octobre 1422 : mort du roi de France Charles VI - Histoire de France et Patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Octobre > 21 octobre > 21 octobre 1422 : mort du roi de (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 21 octobre. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
21 octobre 1422 : mort du
roi de France Charles VI
Publié / Mis à jour le vendredi 19 octobre 2012, par LA RÉDACTION
 

Ce règne fut un des plus funestes de la monarchie. Les Français, divisés sous les noms d’Orléanais et de Bourguignons, s’immolaient à l’envi aux fureurs de l’une et de l’autre faction. Henri V, roi d’Angleterre, profitant de ces troubles, fit une invasion en France, et remporta la fameuse bataille d’Azincourt, qui lut fraya le chemin du trône.

Par le traité signé à Troyes (le 21 mai), entre Henri V d’une part, et de l’autre Isabelle de Bavière, qui gouvernait le royaume depuis que Charles VI était tombé en démence, il avait été dit que Henri V épouserait Catherine, fille d’Isabelle ; ce qui fut exécuté un mois après ; et qu’après la mort de Charles VI, la couronne passerait à Henri V, qui prit dès lors le titre de régent et d’héritier du royaume, au préjudice du dauphin, qui fut déshérité par un arrêt solennel : mais Henri étant mort avant Charles, son fils Henri VI fut proclamé roi à Paris et à Londres.

« Quand on considère ces temps malheureux, dit le président Hénaut, on ne saurait comprendre l’aveuglement du peuple ; il abandonne, sans le moindre murmure, les lois fondamentales de l’Etat à la fureur des ambitieux, tandis qu’en d’autres temps il s’oppose avec véhémence à des dispositions sages, et faites pour le rendre heureux.

« Ce n’est pas qu’il n’y ait dans ces temps, des hommes sages qui gémissent des malheurs publics ; mais ils ne sont jamais les plus forts, parce qu’ils ne font pas le grand nombre, et parce que la révolte est plus audacieuse et plus agissante que la sagesse. Son successeur fut Charles VII. »

 
 
Même section >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !