Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 4 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

18 septembre 1180 : mort du roi de France Louis VII, dit le Jeune

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Septembre > 18 septembre > 18 septembre 1180 : mort du roi de (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 18 septembre. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
18 septembre 1180 : mort du roi de France
Louis VII, dit le Jeune
Publié / Mis à jour le vendredi 14 septembre 2012, par LA RÉDACTION
 

Louis le Jeune mourut d’une paralysie qu’il avait gagnée dans un pèlerinage qu’il fit au tombeau de Saint Thomas de Cantorbéry, pour obtenir la guérison de Philippe son fils.

Louis VII le Jeune
Louis VII le Jeune

La politique de ce prince fut la source de ces guerres longues et sanglantes qui ont désolé la France dans les treizième et quatorzième siècles. Il avait acquis un grand domaine par un mariage ; il le perdit par un divorce. Eléonore, sa femme, héritière de la Guyenne et du Poitou, lui fit des affronts qu’un mari devait ignorer ; il la répudia contre l’avis de l’abbé Suger, et lui rendit sa dot.

Eléonore, six semaines après, se remaria avec Henri, comte d’Anjou et duc de Normandie, déclaré successeur du roi d’Angleterre, et qui, par ce mariage, se trouva dans la suite, sons le nom de Henri II, roi d’Angleterre, duc de Normandie et d’Aquitaine, comte d’Anjou, de Poitou, de Touraine et du Maine.

Louis le Jeune ayant inutilement tenté d’extirper de son royaume les filles publiques, voulut au moins qu’elles fussent marquées par un sceau caractéristique d’avilissement : il défendit, par un édit, qu’elles portassent des ceintures dorées comme les honnêtes femmes. L’édit fut mal observé ; mais les honnêtes femmes s’en consolèrent sur le témoignage de leur conscience. De là le proverbe : Bonne renommée vaut mieux que ceinture dorée.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !