Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 5 décembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Proverbe, expression populaire : C'est un homme de sac et de corde. Origine, signification

Vous êtes ici : Accueil > Expressions, Proverbes > C'est un homme de sac et de corde
Expressions, Proverbes
Proverbes et expressions populaires d’usage courant : origine, signification d’expressions proverbiales de la langue française
C’est un homme de sac et de corde
Publié / Mis à jour le lundi 21 novembre 2011, par LA RÉDACTION
 
 
 
C’est un homme résolu à faire tout ce qu’il faut pour arriver à son but, sans se laisser arrêter par l’accomplissement d’un crime

Du XIVe au XVe siècle (de 1380 à 1422), pendant le règne de Charles VI, lorsqu’il y avait des séditions populaires et que l’on pouvait s’emparer des principaux meneurs, on les enfermait dans des sacs liés par le haut avec une corde et on allait, pendant la nuit, les jeter dans la Seine, soit au pont au Change, soit hors de la ville devant la tour de Billy. Telle serait, selon quelques-uns, l’origine de cette expression qui devrait plutôt se formuler ainsi : C’est un homme ayant un sac et une corde.

Les Grecs avaient mis en usage de semblables supplices. Un poète, dit-on, fut ainsi cousu dans un sac et jeté à la mer. Chez les Romains, les parricides étaient enfermés dans un sac avec un chien, un coq, une vipère et un singe, puis noyés dans le Tibre.

Il y a une locution composée à peu près des mêmes mots, présentant une différence dans le sens, c’est celle-ci : Ce sont gens de sac et de corde. Ces mots désignent plutôt des gens qui ont bien mérité d’être pendus ou noyés, parce qu’ils dérobaient tout ce qu’ils trouvaient à leur guise. Dans la première locution, on parle d’un homme prêt à faire tout pour arriver à son but, fût-il criminel.

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !