Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 22 mars DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Coutumes et traditions : Petit bonhomme vit-il encore ? - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Coutumes, Traditions > Petit bonhomme vit-il encore ?

Coutumes, Traditions

Origine, histoire des coutumes, traditions populaires et régionales, fêtes locales, jeux d’antan, moeurs, art de vivre de nos ancêtres


Petit bonhomme vit-il encore ?
(D’après « Bulletin polymathique du Museum d’instruction publique de
Bordeaux » paru en 1815, et « Curiosités historiques et littéraires » paru en 1897)
Publié / Mis à jour le jeudi 13 janvier 2011, par LA RÉDACTION

 
 
 
Le jeu du « Petit bonhomme vit encore » consiste à faire passer de main en main une paille allumée, ou, à défaut, un morceau de papier. La première personne donne ce flambeau à la seconde, en lui disant ces quelques mots, celle-ci le transmettant à la suivante en lui répétant les mêmes, et ainsi jusqu’à ce qu’il ne reste plus une seule étincelle au flambeau : alors on remarque la personne entre les mains de laquelle il s’est éteint, et cette personne est condamnée à donner un gage ou à toute autre punition.

L’origine de ce jeu se rapporte à une fête qui se célébrait à Athènes, appelée les Lampas et qui avait été instituée en actions de grâces pour trois divinités : Minerve, Vulcain et Prométhée. Les Athéniens, par cette institution, remerciaient Minerve qui leur avait donné l’huile ; Vulcain, pour avoir inventé les lampes ; et Prométhée, parce qu’il apporta le feu du ciel. Le matin du jour fixé, les jeunes Athéniens s’assemblaient dans le jardin d’Académus. On prenait comme point de départ la tour qui s’élevait près de l’autel de Prométhée. Comme piste, ils se servaient de la longue voie qui, traversant le Céramique, aboutissait à l’une des portes de la ville. Chaque coureur tirait au sort l’ordre dans lequel il devait lutter ; car la lutte ne consistait point à courir ensemble à qui arriverait le premier. Les concurrents briguaient à ces courses le titre de porte-flambeau, et par conséquent l’honneur de porter les luminaires dans les cérémonies religieuses.


Course au flambeau
(vase grec du Ve siècle av. J.-C.)

Les numéros tirés, les places prises, le magistrat qui présidait à la célébration des jeux allumait un flambeau au feu sacré de l’autel de Prométhée, et le remettait entre les mains du coureur désigné pour partir le premier. Celui-ci s’élançait rapide sur la piste, pour parcourir dans le moins de temps possible, et sans laisser éteindre son flambeau, la distance de la tour à la ville et de la ville à la tour. La flamme s’éteignait-elle pendant le trajet, le juge déclarait le coureur hors concours, rallumait le flambeau et le donnait au deuxième lutteur. Le magistrat proclamait vainqueur celui qui parcourait l’espace désigné dans le moins de temps et sans laisser éteindre sa torche. Si aucun des lutteurs ne réussissait, le titre honorifique de porte-flambeau restait au vainqueur de la solennité précédente.

Cet art de courir vite sans éteindre son flambeau était très difficile, car les torches étaient loin d’être aussi difficiles à éteindre que celles d’aujourd’hui. Les flambeaux des jouteurs étaient un assemblage de bois minces et légers, affectant la forme de nos cierges modernes. De la résine ou de la poix soudait ensemble ces divers morceaux et donnait au flambeau une grande consistance et augmentait son pouvoir éclairant.

Il existe également une origine légendaire de ce jeu du Petit bonhomme vit encore : autrefois, à la naissance des enfants, on allumait plusieurs lampes, auxquelles on imposait des noms, et l’on donnait au nouveau-né le nom de celle des lampes qui s’éteignait la dernière, dans la croyance que c’était un gage de longue existence pour l’enfant.




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Révolution dite française : fille des Illuminés de Bavière et de la franc-maçonnerie ?
 
 Charlemagne se fait voleur par ordre de Dieu
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Berceuses populaires (Les) : airs entêtants, apaisants, traversant le temps et les provinces
 
 Des bibliothèques dans les trains ?
 
 Blason féodal : né au XIIe siècle de la nécessité d'authentifier les actes
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Vous n'en aurez pas les gants
 
 Les biens lui viennent en dormant
 
MANIFESTATIONS
 Printemps de l'Archéologie à Saint-Dizier
 
 Courbet dessinateur : une exposition inédite à Ornans (Doubs)
 
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 L'heure à travers le temps : vie rythmée par le soleil et division d'une journée en 24 heures
 
 Dîner autrefois : de l'art singulier de passer les plats
 
 Premiers pas de l'affiche comme support de communication
 
 Chandeleur ou Présentation de Jésus au Temple : origine, signification et coutumes
 
 
Et puis aussi...
 
 Sanctions pénales au Moyen Age, question ordinaire ou extraordinaire
 
 Feux de la Saint-Jean : rituel chargé de croyances et de symboles
 
 Cierge pascal (Bénédiction du) et inscription du millésime de l'année
 
 Monitoire (Le) d'antan destiné à confondre le coupable d'un crime
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 299 ARTICLES

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 
 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2019 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services