Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 25 mai DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur XNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Les derniers jours des reines (sous la direction de Jean-Christophe Buisson et Jean Sévillia)

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine littéraire > Les derniers jours des reines
Patrimoine littéraire
Ouvrages et livres sur l’Histoire et le Patrimoine de France. Pour découvrir les richesses historiques, patrimoniales et touristiques
Les derniers jours des reines
(sous la direction de Jean-Christophe Buisson et Jean Sévillia)
Publié / Mis à jour le mardi 14 mai 2024, par Redaction
 
 
Temps de lecture estimé : 1 mn
 
 
 
Comment sont mortes les reines et impératrices les plus célèbres, celles dont la vie, la fin et le destin ont changé l’histoire du monde ? Pour répondre à ces questions, Jean-Christophe Buisson et Jean Sévillia ont réuni à leurs côtés les meilleurs universitaires et écrivains d’histoire actuels.

Dans la préface des Derniers jours des rois paru en 2014, l’historien Patrice Gueniffey rappelait combien les monarques français avaient toujours eu, jusqu’à leur dernier souffle, le souci de la transmission du pouvoir. Loi salique oblige, il eût été bien difficile d’envisager le même ouvrage en évoquant les derniers jours des reines de France : « les lys ne filent point », selon l’aphorisme médiéval.

Si nombre d’entre elles régnèrent, peu gouvernèrent. Du moins furent-elles pour certaines d’habiles conseillères — voire plus. Parfois écoutées par leurs maris (Marie-Antoinette, Eugénie de Montijo, Catherine de Médicis), parfois moins (Joséphine de Beauharnais, Marguerite de Valois, qui fit même la guerre à son propre mari, Henri IV).

Les derniers jours des reines (sous la direction de Jean-Christophe Buisson et Jean Sévillia).
Éditions Tempus Perrin

Ailleurs et à d’autres époques, il en fut autrement. Raison pour laquelle il a semblé passionnant à Jean-Christophe Buisson et Jean Sévillia, à travers une évocation des derniers moments de l’existence de vingt grandes souveraines de tous les pays, de dessiner une fresque du pouvoir suprême au féminin qui irait de l’Antiquité au XXe siècle. Et pour donner vie aux petites histoires qui ont fait la grande, ils ont souhaité des des textes denses, rigoureux, scientifiquement irréprochables, mais vivants, incarnés, accessibles. Aussi ont-ils fait appel à ces pumes parfois négligées ou méprisées par certains mandarins au prétexte qu’elles ont l’outrecuidance d’allier le fond et la forme, l’érudition et le style.

Le résultat est un « livre-chapitres » sans équivalent, riche en anecdotes et découvertes, dont voici le sommaire : Cléopâtre, par Pierre Renucci ; Agrippine, par Jean-Louis Voisin ; Brunehaut, par Xavier de Marchis ; Aliénor d’Aquitaine, par Georges Minois ; Isabelle la Catholique, par Marie-France Schmidt ; Marie Stuart, par Didier Le Fur ; Catherine de Médicis, par Jean-François Solnon ; Anne d’Autriche, par Simone Bertière ; Christine de Suède, par Didier Le Fur ; Marie-Thérèse d’Autriche, par Jean-Paul Bled ; Marie-Antoinette, par Jean Sévillia ; Catherine II de Russie, par Lorraine de Meaux ; Joséphine de Beauharnais, par Jean Tulard, de l’Institut ; Elisabeth d’Autriche, par Jean des Cars ; Victoria, par Arnaud Teyssier ; Draga Obrenovitch, par Jean-Christophe Buisson ; Alexandra Fedorovna, par Irina de Chikoff ; Eugénie de Montijo, par Eric Anceau ; Charlotte de Belgique, par Jean-Louis Thiériot ; La reine Astrid, par Pascal Dayez-Burgeon.

Jean-Christophe Buisson est directeur adjoint du Figaro Magazine et présentateur de Historiquement show sur la chaîne Histoire. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages chez Perrin, dont Mihailovic, Assassinés et Le noir et le brun. Il a également codirigé Les grands duels qui ont fait la France (avec Alexis Brézet). En 2023, il reçoit le Prix de l’Institut de France pour l’ensemble de son œuvre.

Jean Sévillia est rédacteur en chef adjoint au Figaro Magazine et membre du conseil scientifique du Figaro Histoire. Essayiste et historien, il a publié de nombreux succès de librairie, notamment Zita impératrice courage (Perrin, 1997), Le terrorisme intellectuel (Perrin, 2000), Historiquement correct (Perrin, 2003), Le Dernier empereur, Charles d’Autriche (Perrin, 2009).

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, et appuyez sur OK
pour vous abonner gratuitement
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !