Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 3 décembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Vestiges de thermes antiques découverts à Évaux-les-Bains (Creuse)

Vous êtes ici : Accueil > L’Histoire fait l’Actu > Vestiges de thermes antiques découverts
L’Histoire fait l’Actu
Quand Histoire et Patrimoine font la une, s’invitent dans notre quotidien et deviennent un sujet d’actualité. Le passé au cœur de l’actu.
Vestiges de thermes antiques
découverts à Évaux-les-Bains (Creuse)
(Source : France Bleu)
Publié / Mis à jour le jeudi 23 juin 2022, par LA RÉDACTION
 
 
 
Une découverte exceptionnelle aux pieds de l’hôtel thermal d’Evaux-les-Bains en pleine rénovation. Des archéologues ont mis au jour des vestiges d’un complexe thermal antique édifié au début de notre ère. Si les bassins antiques étaient connus, les fouilles ont révélé un pan inconnu du site.

Évaux-les-Bains, ses cures thermales et maintenant son site gallo-romain. Des vestiges d’un complexe thermal antique ont été mis en évidence par des archéologues de l’Inrap au mois d’avril. Une découverte exceptionnelle au pied de l’Hôtel thermal de la commune actuellement fermé pour travaux. C’est d’ailleurs à cause de ces travaux que les fouilles ont été initiées car le projet d’agrandissement empiétait sur les vestiges.

Les Thermes d’Évaux-les-Bains ont été construits entre la fin du Ier siècle et du IIe siècle. Ils ont été utilisés jusqu’au IVe siècle avant de tomber dans l’oubli. Ils ont ensuite été découverts au XIXe siècle lors de la construction du Grand Hôtel, notamment avec l’apparition de bassins enfouis sous plusieurs mètres. Les vestiges ont ensuite été remblayés malgré leur inscription au titre des Monuments historiques par Prosper Mérimée.

Vue générale du site en cours de fouille à Évaux-les-Bains
Vue générale du site en cours de fouille à Évaux-les-Bains. © Crédit photo : C. Mangier, Inrap

Comme aujourd’hui, « on y prenait des bains thermaux d’eau chaude, d’eau tiède ou d’eau froide. On venait se détendre mais aussi pour des bains curatifs », explique Frédéric Méténier, responsable de recherche archéologique à l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques). C’est le complexe thermal antique qui a précédé l’activité thermale moderne », précise-t-il. Le site fouillé s’établit sur environ 350 m2. En revanche, aucun objet ni mobilier n’a été retrouvé, comme des céramiques par exemple.

Des bassins déjà connus mais de nouvelles découvertes
Jusqu’à présent, les archéologues connaissaient l’existence de quatre bassins thermaux à Évaux-les-Bains, grâce notamment aux travaux de fouilles au XIXe siècle. Cependant, le plan à leur disposition, celui du docteur Georges Janicaud élaboré en 1934, n’était pas fiable ou en tout cas trop synthétique selon Frédéric Méténier : « Le plan a été fait d’après les dégagements de 1830 et Janicaud n’a jamais vu les travaux de fouilles, ce qui explique son caractère imprécis et incomplet ».

Les archéologues de l’Inrap ont donc creusé et gratté. Ils ont bien sûr retrouvé les bassins mais ont fait d’incroyables autres découvertes. Ils ont mis en évidence de vrais trésors : des couloirs jamais recensés, des accès à ce complexe gallo romain également et puis de nouvelles salles « qui n’étaient pas connues et qui bouleversent la perception du monument », confie Frédéric Méténier.

Un des bassins redécouvert par les archéologues à Évaux-les-Bains
Un des bassins redécouvert par les archéologues à Évaux-les-Bains.
© Crédit photo : Flavien Groyer, Radio France

Comme cette pièce en demi-cercle, à moitié recouverte par l’hôtel thermal : « La fonction de cette salle peut avoir été une étuve ou une salle d’accueil pour les curistes de l’époque. Cette pièce ne correspond pas au premier état du monument mais témoigne plutôt de son évolution ». Ces découvertes ne représentent qu’une partie des vestiges du site gallo-romain. Il reste encore plusieurs centaines de mètres carré à fouiller.

L’extension de l’hôtel va t-elle pouvoir se faire ?
Cette découverte archéologique majeure est arrivée en plein chantier d’agrandissement de l’hôtel d’Évaux-les-Bains. C’est d’ailleurs à cause de ces travaux que les fouilles ont été initiées car le projet d’agrandissement empiétait sur les vestiges. Ils ne peuvent pas être détruits car ils sont classés Monuments historiques. Les vestiges devraient donc être mis en valeur dans ce projet d’extension et pourquoi pas un jour être réutilisés. Aucune décision n’a encore été prise mais le projet initial d’agrandissement va être revu afin de prendre en compte la valeur de ce site majeur pour la période antique en Limousin.

Flavien Groyer
France Bleu Creuse

Accédez à l’article source

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !