Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 13 novembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Une nécropole romaine aux portes de Narbonne - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > L’Histoire fait l’Actu > Nécropole (Une) romaine aux portes (...)

L’Histoire fait l’Actu

Quand Histoire et Patrimoine font la une, s’invitent dans notre quotidien et deviennent un sujet d’actualité. Le passé au cœur de l’actu.


Nécropole (Une) romaine
aux portes de Narbonne
(Source : France Télévisions)
Publié / Mis à jour le mardi 5 novembre 2019, par LA RÉDACTION

 
 
 
Les archéologues de l’Inrap ont découvert à Narbonne une nécropole romaine unique en France. Après les fouilles, qui ont été prolongées, le site sera rendu aux promoteurs qui ont prévu d’y construire une résidence.

« À Festus, 10 ans, et Aquila, 8 ans, Iulia Protogenia à ses chéris » : près de 2 000 ans après, la découverte à Narbonne, dans l’Aude, d’une nécropole romaine unique en France, fait surgir de terre, comme intacte, la douleur d’une mère romaine.

Gravée sur une plaque de marbre, l’inscription funéraire fait partie des premières trouvailles faites par les archéologues sur ce site. Datant du Ier au IIIe siècle, il est qualifié d’ « exceptionnel » par Dominique Garcia, le directeur de l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives).

Une urne funéraire trouvée à Narbonne, sur le site d'une nécropole romaine unique qui vient d'être découverte
Une urne funéraire trouvée à Narbonne, sur le site d’une nécropole romaine
unique qui vient d’être découverte. © Crédit photo : Eric Cabanis / AFP

Tant par sa taille, près de 5 000 m2 qui pourraient abriter jusqu’à un millier de sépultures, que par son état de conservation, grâce aux limons d’un bras de l’Aude qui l’ont recouvert à son abandon. « Cela nous offre un site stratifié, sur une profondeur de jusqu’à 3 m », se réjouit Valérie Bel, la directrice des fouilles. Grâce à ce « mille-feuilles », qui la change des « fonds de tombes » qu’elle fouille habituellement, elle espère pouvoir reconstituer tout le déroulé des pratiques funéraires.

Un « panorama rare » des rites et manières des Romains de Narbonne
Selon Dominique Garcia, la nécropole offre ainsi un « panorama » rare des rites, croyances, et manières d’être des Romains qui peuplaient alors Narbo Martius, la première colonie romaine en Gaule, fondée en 118 avant0J.-C.. Dans un Haut-Empire florissant, la cité est au début de notre ère un centre majeur d’échanges, entre Méditerranée et Atlantique. Le mode de vie romain et ses règles s’y dessinent clairement, car implantées de manière volontariste, ex-nihilo, selon Dominique Garcia.

Comme en témoignent les tombes, les usagers de la nécropole n’appartenaient pas à l’élite. Beaucoup étaient des affranchis et des esclaves, selon les indications fournies par les épitaphes, relève Maxime Guillaume, de l’Inrap-Occitanie. Ils avaient toutefois accédé à un certain statut social, peut-être grâce au négoce. Ce dont pourrait selon lui témoigner le nombre d’amphores venues de Grèce trouvées dans les tombes.

Une centaine de tombes déjà fouillées
Parmi les vestiges mis au jour jusque-là, les plus rares sont une série de « conduits à libation », des tubes souvent constitués de fragments d’amphores, dont les vivants se servaient pour leurs offrandes au mort, nourriture, parfum, huile, voire petits objets. Sur le site, l’un se dresse encore, planté directement dans une urne funéraire, un autre émerge de terre, signalant une tombe encore inviolée. Plus loin, des pierres noircies s’étalent devant une tombe, restes d’un foyer allumé, on dirait hier, pour un repas funéraire.

Les tombes, dont une centaine ont été fouillées à ce jour, sont groupées, parfois superposées, au sein d’enclos « de groupes familiaux ou de corps de métier », note la responsable de secteur Marie Rochette. Le sol est jonché de coquillages, témoignant de rituels alimentaires.

Parfois surmontées de petits monuments, la plupart des fosses abritent des urnes funéraires, la crémation étant alors privilégiée, sauf pour les jeunes enfants qui étaient eux inhumés. Pour accompagner les morts, quelques vases en terre cuite, contenant sans doute de l’huile, un peu de nourriture, du parfum, parfois un ou deux flacons de verre, et des lampes à huile, « ce qui répond au rite dit d’inversion, marquant la séparation entre jour et nuit, vie et mort », explique Valérie Bel. On a trouvé aussi quelques amulettes, comme un petit pendentif phallique en or, et un biberon en terre cuite.

Les vestiges de la nécropole romaine découverte à Narbonne
Les vestiges de la nécropole romaine découverte à Narbonne.
© Crédit photo : Eric Cabanis / AFP

Après les fouilles, le site sera rendu aux promoteurs
Le « quartier funéraire » comme préfèrent l’appeler les archéologues, pour rendre compte d’une organisation plus informelle que nos actuels cimetières, a été mis au jour grâce à des fouilles préventives pour la construction d’une résidence, à la périphérie de Narbonne. Le chantier qui devait durer quatre mois a été prolongé, jusqu’à la fin de l’été prochain, pour un budget de six millions d’euros, à la hauteur de l’intérêt du site.

D’autant que, hasard ou « cadeau des dieux » comme s’amuse un archéologue, il jouxte le futur musée que la région a décidé de consacrer à la Narbonnaise romaine. Les vestiges et informations qu’il livrera devraient en enrichir les collections, avant qu’il ne soit rendu aux promoteurs et recouvert.

France Télévisions
Accédez à l’article source


Pour consulter la vidéo
CLIQUEZ sur le lecteur

 
 

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

Visiteurs actuellement sur le site

 

 République des imbéciles (La) : perversité de la loi du nombre et moyens d'instaurer une véritable démocratie
 
 Règles de bienséance et de politesse d'après un traité de 1628
 
 Charlemagne se fait voleur par ordre de Dieu
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Pain mangé par nos aïeux : sa nature, son prix
 
 Berceuses populaires (Les) : airs entêtants, apaisants, traversant le temps et les provinces
 
BON À SAVOIR
 Le mieux est l'ennemi du bien
 
 Emporter le chat
 
MANIFESTATIONS
 Félix Fénéon. Les temps nouveaux, de Seurat à Matisse
 
 Mode et bande dessinée
 
 
L'ENCYCLOPÉDIE DU TEMPS JADIS
 OFFRE N°1 | Recevez en 48h les 37 volumes papier disponibles édités par La France pittoresque : 900 articles, 1800 illustrations formant une truculente mosaïque de notre riche passé !
 
 OFFRE N°2 | Téléchargez au format numérique l'intégralité des 44 volumes de La France pittoresque parus en 14 années : 1100 articles, 2000 illustrations. L'Histoire enfin captivante !
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Celles (Hérault) : village fantôme du Salagou reprenant vie
 
 Arc-et-Senans : un projet pour compléter le cercle de la Saline Royale
 
 Félicette : le chat spationaute aura sa statue à Strasbourg
 
 Tickets de métro à Paris : leur longue vie de 1900 à 2021
 
 
Et puis aussi...
 
 Les Barbapapa fêtent leurs 45 ans
 
 L'homme de Néandertal explorait déjà des grottes il y a 176 500 ans
 
 Les Français et l'Histoire : pas au niveau !
 
 Recensement de l’ensemble des vitraux anciens en France
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 300 ARTICLES

 

 La France pittoresque ne bénéficie d'aucune subvention, qu'elle soit publique ou privée. Prenez activement part à la transmission de notre patrimoine !
 
 Soutenez une véritable réinformation historique et contribuez à la conservation de notre indépendance éditoriale
Vous pouvez également opter pour
un montant libre
 
VOS DONS NOUS SONT PRÉCIEUX
EN SAVOIR +

 

 Facebook
 Twitter
 VK
 Instagram
 LinkedIn
 Pinterest
 Tumblr
 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2019 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services