Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 14 novembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Vestiges d'un habitat médiéval à Surgères (Charente-Maritime) - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > L’Histoire fait l’Actu > Vestiges d'un habitat médiéval à (...)

L’Histoire fait l’Actu

Quand Histoire et Patrimoine font la une, s’invitent dans notre quotidien et deviennent un sujet d’actualité. Le passé au cœur de l’actu.


Vestiges d’un habitat médiéval à Surgères (Charente-Maritime)
(Source : Inrap (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives))
Publié / Mis à jour le jeudi 5 juillet 2018, par LA RÉDACTION

 
 
 
Localisé entre le castrum, mentionné dès 992, et l’ancienne seigneurie de Barabin, dont la famille éponyme est connue par les textes à partir de 1109, le site de la rue Barabin fait l’objet de recherches archéologiques menées par une équipe d’archéologues de l’Inrap, depuis le 25 avril 2018 sur une surface d’environ 3 800 m2

Prescrite par les services de l’État (service régional de l’Archéologie — Drac Nouvelle-Aquitaine), cette fouille fait suite au diagnostic réalisé en 2016 par l’Inrap afin d’identifier la présence de vestiges archéologiques sur l’emprise de l’ancienne friche industrielle « Sergent Prolac ». Ce foncier acquis et porté par l’EPF de Nouvelle-Aquitaine, a pour vocation de devenir une résidence seniors, projet phare de la Ville de Surgères. Les sondages avaient mis en évidence une occupation dense de cette parcelle durant la période médiévale et plus particulièrement entre le IXe et le XIVe siècle.

Un quartier d’habitat du Moyen Age
Les vestiges se présentent sous la forme d’une multitude de creusements (fosses, trous de poteau, silos, fossés, etc.), témoins et restes d’un quartier d’habitat dont la majorité des constructions étaient sur poteaux de bois. Ces structures « en creux » correspondent pour certaines à des silos qui servaient à conserver les céréales et dont les premiers résultats indiquent une très grande capacité de stockage.

Surgères (Charente-Maritime)
Surgères (Charente-Maritime)

Au sud de la zone de fouille, une grande quantité de trous de poteau paraissent dessiner des bâtiments, tandis que d’autres secteurs recèlent des structures riches en pierres brûlées et charbons de bois signalant la présence possible de fours. La partie nord de la parcelle est occupée quant à elle par de vastes carrières d’extraction de calcaire, dont le comblement livre lui aussi du mobilier de la fin du Moyen Âge. Enfin, au sud-est, une série de murs appartenant très vraisemblablement à un habitat représenté sur les plans du début du XVIIIe siècle, mais dont l’origine est peut-être plus ancienne, sont également visibles.

Tous ces vestiges font actuellement l’objet d’un nettoyage manuel et d’une fouille archéologique méthodique car ils livrent un abondant mobilier archéologique : restes de faune (mammifères, oiseaux, coquillages marins et poissons), céramique et objets en pierre (mortier, pierre à aiguiser). Des relevés en plan et en coupe ainsi que des photos sont effectués pour chacun d’entre eux, afin d’être par la suite étudiés en laboratoire.

Fouilles archéologiques à Surgères (Charente-Maritime)
Fouilles archéologiques à Surgères (Charente-Maritime)

Une occupation médiévale continue à Surgères ?
Les vestiges médiévaux sont en tout point similaires et synchrones avec ceux mis en évidence autour de l’enceinte castrale en 2015, préjugeant ainsi d’une continuité de l’occupation à la période médiévale. Le site en cours de fouille se trouve exactement au droit de la porte ouest du château, laquelle permettait d’accéder, entre autres, au siège du fief de « la Vieille Noblesse » ou « Grange Barabin », localisé immédiatement à l’ouest du site fouillé, de l’autre côté de la rue. Dans ce secteur se situe également le chemin rochelais permettant l’accès à la côte atlantique et à la ville de La Rochelle.

La phase de fouille sera suivie d’une étude détaillée des vestiges avec pour objectif de mettre en évidence une évolution chronologique de l’habitat et ses liens avec les pôles de pouvoir voisins que constituent le château et le fief Barabin. Les résultats obtenus devraient ainsi permettre d’engager une réflexion globale sur la topographie médiévale de la ville de Surgères et d’essayer de comprendre les origines du bourg ainsi que sa place dans le paysage socio-économique local et régional de l’époque.

Inrap
Accédez à l’article source




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Révolution dite française : fille des Illuminés de Bavière et de la franc-maçonnerie ?
 
 Blason féodal : né au XIIe siècle de la nécessité d'authentifier les actes
 
 Charlemagne se fait voleur par ordre de Dieu
 
 Pain mangé par nos aïeux : sa nature, son prix
 
 Des bibliothèques dans les trains ?
 
 Berceuses populaires (Les) : airs entêtants, apaisants, traversant le temps et les provinces
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Il n'est pire eau que l'eau qui dort
 
 Etre aux abois
 
MANIFESTATIONS
 Auguste Rodin au château de Montal (Lot) en Vallée de la Dordogne
 
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Angoulême : découverte d'un site préhistorique exceptionnel
 
 Thermes antiques mis au jour à Vire (Normandie)
 
 Vallée des Merveilles (La) et ses gravures rupestres bientôt en 3D
 
 Traité d'égyptologie (Le premier) de l'Histoire va être restauré puis exposé
 
 
Et puis aussi...
 
 La lettre datant de 1955 d'une Iséroise rescapée du naufrage du Titanic enflamme l'Angleterre
 
 Nécropole (La) du haut Moyen Age de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis)
 
 Découverte de la plus vieille taverne de France
 
 Plantes anciennes du Muséum d'histoire naturelle de Paris détruites par les douanes australiennes
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 258 ARTICLES

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 
 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2018 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services