Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 24 septembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Hic jacet. Citation latine

Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > Hic jacet
Citations / locutions latines
Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.
Hic jacet
Publié / Mis à jour le jeudi 5 mai 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
Ici gît

Inscription tumulaire. Toutes les grandeurs du monde, tout le bruit qui se fait autour d’un homme pendant sa vie aboutissent à ces deux mots : Hic jacet.

« Maître Mathias était un vieux bonhomme âgé de soixante-neuf ans, et qui se faisait gloire de quarante-quatre années d’exercice en sa charge. Ses gros pieds de goutteux étaient chaussés de souliers ornés d’agrafes en argent, et terminaient ridiculement des jambes si menues que, quand il les croisait, vous eussiez dit les deux os gravés au-dessus du hic jacet. » (BALZAC)

« Une pierre anonyme dans l’enclos des trépassés, c’est tout ce qui convient de mieux aux restes des humains qui n’ont pas fait de bruit pendant leur vie ; nous approuvons fort cette inscription que nous avons lue au cimetière du Nord, sur la tombe d’une femme : Hic jacet quae vixit (Ici gît qui vécut). » (Alphonse ESQUIROS)

« Ce morceau de papier moisi, voilà pourtant la colonne élevée à ma gloire ! Ces feuillets tachés de lie, où se voit encore la trace des lecteurs oisifs, voilà, voilà mon livre, et ma vie entière, et mon âme, et mon talent, et le bon sens que le bon Dieu m’avait donné pour me conduire, et tant de leçons de mes maîtres, tant d’études acharnées, tant de découvertes que j’avais faites, tant de zèle et de labeur pour apprendre à l’écrire, à la parler cette langue française, mon ambition, mon orgueil, ma fortune : Hic jacent ! » (Jules JANIN, Littérature dramatique)

« Le comte de Maistre, lorsqu’il vit s’approcher sa dernière heure, puisa dans la religion qu’il avait pratiquée pendant toute sa vie, des secours efficaces et des consolations puissantes. Peu de temps auparavant, il écrivait à un de ses amis ces paroles remarquables : Je sens que la santé et mon esprit s’affaiblissent tous les jours. Hic jacet ! Voilà bientôt ce qui va me rester de tous les biens de ce monde ; je finis avec l’Europe ; c’est s’en aller en bonne compagnie. » (Vie de Joseph de Maistre)

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !