Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 15 décembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)

Tourner casaque. Origine, signification proverbe, expression populaire. Dictionnaire locutions - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Expressions, Proverbes > Tourner casaque

Expressions, Proverbes

Proverbes et expressions populaires d’usage courant : origine, signification d’expressions proverbiales de la langue française


Tourner casaque
Publié / Mis à jour le vendredi 23 septembre 2016, par LA RÉDACTION

 
 
 
Changer de parti

Voilà une locution dont les étymologistes ont donné plusieurs origines. Le Laboureur en a consigné une dans son livre de l’Origine des armes. Après avoir observé que la casaque, ou cotte d’armes, qui se portait par-dessus l’armure de fer, servait à faire distinguer dans le combat les guerriers qui en étaient revêtus, cet auteur ajoute : « Revenus au camp avec cette fidèle compagne, ce témoin irréprochable de leur valeur, on traitait un chacun selon ses mérites, de manière qu’il fallait vaincre ou mourir, ou bien de vestir cette casaque. »

Il en conclut que ceux qui s’étaient conduits lâchement pendant l’action avaient soin, avant leur rentrée au camp, pour n’être point reconnus, de quitter ou de retourner leur casaque, ce qui donna lieu à la locution proverbiale.

Une telle explication ne paraît pas admissible, parce qu’elle fausse le sens de la locution, qui n’accuse point de couardise l’homme auquel on l’applique, mais bien de versatilité. Cette locution a toujours signifié changer de parti.

Elle est en réalité née au commencement des guerres de la réforme. Comme les catholiques et les religionnaires portaient des casaques de couleur différente, celui qui voulait passer d’un camp dans l’autre mettait la sienne à l’envers quand il approchait des postes avancés, afin de faire connaître qu’il ne se présentait pas en ennemi, et cet acte de transfuge, alors très commun, s’appelait proprement tourner ou retourner casaque.

Dans la cinquième histoire du Printemps d’Yver, où il est question de deux amis qui voulaient voyager, pendant la troisième guerre civile, qui eut lieu en 1568, on lit le passage suivant, qui confirme cette explication : « Ils allèrent acheter des armes à Tours et firent faire de belles casaques à deux endroits, l’un qui avait force croix, et l’autre qui n’en avait point, mais était tout de blanc, et portant en une pochette des heures et en l’autre des psaumes, afin de s’accorder avec tous ceux qu’ils trouveraient et être tout ce qu’on voudrait. »

Le Recueil d’Oudin cite cette autre expression proverbiale : Porter casaque de diverses couleurs, pour dire se ranger facilement à toute sorte de partis.




Nos 500 expressions et proverbes
les plus pittoresques

La quintessence de la sapience
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 La Révolution m'a tuée : de la ruine morale et intellectuelle de la France
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 Glanage (Le) : pratique ancestrale encadrée sous Henri II et toujours en vigueur
 
 Règles de bienséance et de politesse d'après un traité de 1628
 
 Blason féodal : né au XIIe siècle de la nécessité d'authentifier les actes
 
 Berceuses populaires (Les) : airs entêtants, apaisants, traversant le temps et les provinces
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Tenir le haut du pavé
 
 Quand la maison est trop haute, il n'y a rien au grenier
 
MANIFESTATIONS
 Cartes (Les) de Jean de Beins au Musée de l'Ancien Évêché de Grenoble
 
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Emporter le chat
 
 Être réduit à quia
 
 Se faire payer en bourreau
 
 Pierre qui roule n'amasse pas mousse
 
 
Et puis aussi...
 
 Planter ses choux
 
 Qui casse les verres les paie
 
 Le diable ait part au coq plumé
 
 Courir le guilledou
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 586 ARTICLES

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2017 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Services