Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 24 octobre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Des scientifiques ont reproduit le son des fameux carynx des Gaulois

Vous êtes ici : Accueil > L’Histoire fait l’Actu > Des scientifiques ont reproduit le (...)
L’Histoire fait l’Actu
Quand Histoire et Patrimoine font la une, s’invitent dans notre quotidien et deviennent un sujet d’actualité. Le passé au cœur de l’actu.
Des scientifiques ont reproduit
le son des fameux carynx des Gaulois
(Source : La Montagne)
Publié / Mis à jour le dimanche 2 décembre 2012, par LA RÉDACTION
 
 
 
En s’appuyant sur des découvertes archéologiques menées sur le site de Tintignac (Corrèze), des scientifiques sont parvenus à restituer le son de cette « trompette » de guerre qu’utilisaient les Gaulois

Parmi les vestiges retrouvés sur le site de Tintignac en Corrèze en 2004, les Carnyx demeurent les plus emblématiques.

C’est dans une petite fosse qu’ont été découverts des fragments de cet instrument à vent qu’utilisaient les Gaulois, au cours des trois derniers siècles avant J.C., pour marquer le début des combats contre les Romains, selon l’hypothèse la plus crédible.

Si l’aspect de cet instrument est désormais bien connu (une trompe à tête de sanglier), le son restait jusque là méconnu. Les recherches de Christophe Maniquet, archéologue de l’Inrap (Institut National de recherches archéologiques préventives) permettent enfin de résoudre ce mystère.

Détail d'un des carynx retrouvés en pièces en 2004 sur le site de Tintignac (Corrèze)
Détail d’un des carynx retrouvés en pièces en 2004 sur le site de Tintignac (Corrèze),
et représentant une tête de sanglier stylisée (Crédit photo : INRAP)

Grâce au travail d’un artisan corrézien
Pour y arriver, le chercheur a fait appel à un artisan corrézien, Jean Boisserie. Celui-ci a patiemment établi une reproduction de l’instrument, d’après un modèle authentique. Le résultat est ensuite parvenu jusqu’au Laboratoire d’acoustique de l’Université du Maine-CNRS, au Mans pour une étude approfondie.

Selon Le Monde, un deuxième prototype plus complet encore, et donc plus fidèle à l’original, devrait encore être réalisé. En attendant, on peut déjà écouter un son proche grâce à cette vidéo tournée par les chercheurs du Mans :

Accédez à l’article source

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !