Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 11 juillet DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTube

15 octobre 1498 : Amerigo Vespucci rentre dans le port de Cadix, de retour de son premier voyage

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Octobre > 15 octobre > 15 octobre 1498 : Amerigo Vespucci (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 15 octobre. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
15 octobre 1498 : Amerigo Vespucci
rentre dans le port de Cadix,
de retour de son premier voyage
Publié / Mis à jour le samedi 13 octobre 2012, par LA RÉDACTION
 

Amerigo Vespucci était né à Florence le 9 mars 1454 ; il avait fait des progrès considérables dans la physique, les mathématiques et la morale. Instruit des découvertes que Christophe Colomb venait de faire dans le Nouveau-Monde, il se sentit enflammé du désir d’en faire de plus belles encore. Il quitta le commerce auquel son père l’avait appliqué, et où il avait fait pendant quatre ans une rude épreuve de l’inconstance de la fortune.

Ferdinand, instruit de ses lumières, surtout quant à la géographie, l’astronomie et la navigation, lui fit donner quatre vaisseaux avec lesquels il partit de Cadix en 1496. Il parcourut les cotes de Paria et de la Terre-Ferme, jusqu’au golfe du Mexique, et revint en Espagne le 15 octobre 1498. Il adressa une relation de son voyage à Pierre Soderini.

Cette relation fut une des causes qui firent donner au Nouveau-Monde le nom d’Amerigo, à l’exclusion de celui de Colomb. Amerigo Vespucci fit encore plusieurs voyages qui tous furent heureux. Il mourut en 1516. Le roi du Portugal fit suspendre, dans l’église métropolitaine de Lisbonne, les restes du vaisseau qu’avait monté Amerigo Vespucci, dans les expéditions qu’il avait faites pour le Portugal ; et ce vaisseau s’appelait la Victoire.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !