Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 24 mai DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Découverte d'un autoportrait inédit de Baudelaire - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > L’Histoire fait l’Actu > Découverte d'un autoportrait inédit (...)

L’Histoire fait l’Actu

Quand Histoire et Patrimoine font la une, s’invitent dans notre quotidien et deviennent un sujet d’actualité. Le passé au cœur de l’actu.


Découverte d’un autoportrait
inédit de Baudelaire
(Source : Le Figaro)
Publié / Mis à jour le dimanche 21 avril 2013, par LA RÉDACTION

 
 
 
Issu d’une donation, ce dessin du poète sera dévoilé à la Cité de l’architecture lors de l’exposition consacrée au sculpteur romantique, Geoffroy-Dechaume

Les musées connaissent-ils vraiment tous les trésors qui dorment dans leurs réserves ? Peut-être pas. C’est en inventoriant une donation, faite par les descendants du sculpteur du XIXe siècle Geoffroy-Dechaume, que Caroline Lenfant, conservatrice à la Cité de l’architecture et du patrimoine, repère un dessin, sur une feuille volante. Le portrait d’un homme, moustachu, regard perçant et foulard rehaussé de rouge, est entouré d’une série de petits croquis au graphite. « Je me suis tout de suite dit que c’était important », explique-t-elle aujourd’hui.

Autoportrait, Baudelaire. Le dessin n'a pu être daté
Autoportrait, Baudelaire. Le dessin n’a pu être daté. © Crédits photo : Fonds Geoffroy-Dechaume, MMF/CAPA

Après enquête, la conservatrice sait que son intuition est la bonne. La Cité de l’architecture détient désormais un des cinq autoportraits de Charles Baudelaire, un inédit, qui sera montré à partir du 22 avril lors d’une exposition consacrée à Geoffroy-Dechaume. De la pièce dessinée à la preuve, il a fallu consulter, recouper, émettre des hypothèses. C’est là le charme du travail de conservateur, pointu par essence et fait de rencontres qui ne le sont pas moins.

Communauté d’artistes
Le poète connaissait le sculpteur, et la piste de Baudelaire s’impose rapidement. Le visage de l’au­teur desFleurs du mal n’est d’ailleurs pas méconnu. Il y a quatorze photos de lui, et le Musée d’Orsay détient déjà trois autoportraits. Un premier rendez-vous est pris avec Thierry Bodin, expert en autographes. Ce dernier « reconnaît » Charles Baudelaire, mais estime qu’il s’agit de la copie d’une gravure. Consulté à son tour, Jean-Paul Avice, spécialiste de Baudelaire, n’est pas de cet avis. « Autour de la tête, il y a des croquis faits de la même main. Cela ne pouvait pas être une estampe », en déduit-il. L’homme au portrait a une moustache qui n’apparaît généralement pas dans l’imagerie de Baudelaire. Mais Jean-Paul Avice détient un texte d’époque, qui mentionne cet attribut, la datant d’avant 1847. « Pour moi, c’est un autoportrait », tranche-t-il.

Personne ne sait quand le ­dessin a été fait, et comment il s’est retrouvé dans les cartons d’archives de l’arrière-petit-fils de Geoffroy-Dechaume. Carole Lenfant ne manque pas d’hypothèses. Avec le caricaturiste Daumier, le peintre Trimolet, des écrivains comme Gérard de Nerval et biens d’autres, le sculpteur Geoffroy-Dechaume et Charles Baudelaire formaient une communauté d’artistes. Des lieux, à Paris ou à Valmondois, dans l’Oise, les ont rassemblés. « On pense que ce dessin appartenait à Daumier, ami indéfectible de Geoffroy-Dechaume », avance-t-elle, prenant notamment appui sur un article du Petit ­Figaro, daté du 24 juillet 1868, où l’on peut lire : « Les dessins de Baudelaire sont célèbres parmi ses amis et parmi les artistes. Daumier qui en conserve quelques-uns, particulièrement un portrait de l’auteur par lui-même (...), a dit plus d’une fois que si Baudelaire eût appliqué à la peinture les facultés qu’il a consacrées à la poésie, il eût été aussi grand peintre qu’il a été poète distingué et original. » Daumier aurait donné le croquis à son ami ou, tout simplement, l’aurait laissé en dépôt dans son atelier. Grâce à lui, on redécouvrira une face cachée de Baudelaire.

Informations pratiques : « Dans l’intimité de l’atelier, Geoffroy-Dechaume, sculpteur romantique », Cité de l’architecture, Paris. Du 22 avril au 22 juillet.

Claire Bommelaer
Le Figaro

Accédez à l’article source


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 


 

 Révolution dite française : fille des Illuminés de Bavière et de la franc-maçonnerie ?
 
 Charlemagne se fait voleur par ordre de Dieu
 
 Berceuses populaires (Les) : airs entêtants, apaisants, traversant le temps et les provinces
 
 Des bibliothèques dans les trains ?
 
 Règles de bienséance et de politesse d'après un traité de 1628
 
 Blason féodal : né au XIIe siècle de la nécessité d'authentifier les actes
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 A corsaire, corsaire et demi
 
 Le temps est un grand maître
 
MANIFESTATIONS
 Ville romaine d'Entrains-sur-Nohain au musée de Clamecy (Nièvre)
 
 Peau (La) et ses secrets au Musée de l'Homme à Paris
 
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Un bombardier découvert au large de Saint-Malo par des plongeurs amateurs
 
 Azincourt 1415 : le centre historique de la bataille fait peau neuve
 
 Trésor (Un) du patrimoine dans le grenier d'un château normand
 
 Dent de mammouth découverte dans une grotte de Saône-et-Loire
 
 
Et puis aussi...
 
 Épaves (Des milliers d’) dorment au large des côtes françaises
 
 Jean Sévillia : « Au lieu de créer une rue Robespierre à Paris, débaptisons les autres »
 
 Napoléon (Un) signé Rodin sort de l'oubli aux États-Unis
 
 Les Français et l'Histoire : pas au niveau !
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 278 ARTICLES

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 
 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2019 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services