le 24 août dans l'histoire [voir]    notre librairie [voir]    nous soutenir [voir]
Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


23 février 1830 : mort du peintre et graveur Jean-Pierre Norblin de la Gourdaine - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, Calendrier > Février > 23 février > 23 février 1830 : mort du peintre et (...)

Éphéméride, Calendrier

Les événements du 23 février. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique


23 février 1830 : mort du peintre et graveur
Jean-Pierre Norblin de la Gourdaine
(D’après « Nouvelle biographie générale depuis les temps
les plus reculés jusqu’à nos jours » (Tome 38) paru en 1844,
« Le Figaro artistique » paru en 1923
et « L’Intermédiaire des chercheurs et curieux » paru en 1900)
Publié / Mis à jour le samedi 18 février 2017, par LA RÉDACTION


 
 
 
Obtenant le grand prix de peinture à 26 ans, Norblin accompagna le prince Czartoryski en Pologne, où ses talents lui conquirent une position brillante, s’exerçant à tous les genres artistiques, prenant la direction d’une école et étant anobli par le roi Stanislas

Né le 15 juillet 1745 à Misy-sur-Yonne, près de Montereau (Seine-et-Marne), Jean-Pierre Norblin de la Gourdaine travailla à Paris jusqu’en 1771, année où il obtint le grand prix de peinture et où, comme l’a stipulé le comte Georges Mycielski, professeur à l’Université de Cracovie, Norblin avait 26 ans et ses études artistiques étaient achevées lorsqu’il vint à Dresde, passer quelque temps dans l’atelier du peintre de batailles et de moeurs Francesco Casanova (1727-1803).

Jean-Pierre Norblin de la Gourdaine. Autoportrait (1778)
Jean-Pierre Norblin de la Gourdaine. Autoportrait (1778)

Le séjour de Norblin à Dresde fut court, car, à la fin de l’année 1771, le prince Adam Czartoryski l’emmena en Pologne, en qualité de maître de dessein de ses enfants. Protégé par les Czartoryski et les Radziwill, Norblin de la Gourdaine se fixa en Pologne, s’y maria et reçut, en 1785, le titre de peintre du roi, l’indigénat polonais et des lettres de noblesse. Le roi Stanislas-Auguste les lui conféra en effet afin qu’il pût assister aux assemblées de la diète et en reproduire exactement l’aspect, et lui fit peindre la Bataille de Zborow sous Wladislas IV. Il ouvrit un atelier d’où sortirent des élèves renommés : Plonski, Orlowski, Rustan, etc.

Sans être un maître de premier ordre, Norblin était un artiste de grand talent, qui s’exerça avec succès dans des genres très variés. Son oeuvre est multiple : grande décoration, peinture de genre, aquarelle, gravure, dessin, en tout il excella. Il orna les châteaux de Pologne de peintures qui devinrent célèbres — fresques mythologiques au château de la princesse Hélène Radziwill : le plafond représentant le char de l’Aurore, par exemple —, il fut l’architecte et le décorateur de ces bergeries, de ces ermitages que les grandes dames de Pologne élevaient sur le modèle de Trianon.

Le joueur de guitare, par Jean-Pierre Norblin de la Gourdaine
Le joueur de guitare, par Jean-Pierre Norblin de la Gourdaine

Mais Norblin ne fut pas seulement le peintre des fêtes et des divertissements de cour ; il ne transporta pas seulement en Pologne l’art du peintre qu’il considéra toujours comme son maître : Watteau. Passionné dans sa jeunesse pour les oeuvres charmantes et quelque peu conventionnelles de l’école de ce dernier, où la nature semble d’ordinaire un joli paysage sorti de la manufacture des Gobelins, Norblin comprit et sut rendre le vrai paysan polonais et le soldat. Dans ses scènes de paysans, dans ses fêtes, rustiques ou galantes, ses bonshommes sont vivants, ce ne sont pas des figurants de théâtre.

En 1804, il retourna à Paris et ne revint plus en Pologne. Admirateur passionné de Rembrandt, il exécuta, à l’imitation de ce maître, 93 gravures à l’eau-forte, qui ne furent publiées qu’après sa mort.




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Suffrage universel : triomphe de la sottise et règne des indignes ?
 
 Premier billet de banque (Le) moderne naît en Nouvelle-France
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Absinthe (L') : entre boisson « Ordinaire » et poison vert
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Il est bien Claude
 
 Se porter comme un charme
 
MANIFESTATIONS
 Trésors du Moyen Âge exposés au Scriptorial d'Avranches
 
 Trésor de tapisseries exposées au Château d'Angers
 
   
 
 

 


Les plus récents
 
 23 février 1766 : la Lorraine devient française
 
 23 février 1818 : mort de l'actrice Mademoiselle Fleury
 
 23 février 1447 : mort du pape Eugène IV
 
 23 février 1546 : le comte d'Enghien, oncle d'Henri IV, est tué par un coffre qu'on lui jette sur la tête
 
 
Et puis aussi...
 
 23 février 1766 : mort du roi de Pologne Leczinski Stanislas Ier
 
 23 février 1796 : création d'une armée de 37000 hommes par Carnot
 
 23 février 1440 : Gutenberg découvre l'imprimerie
 
 23 février 1848 : fraternisation de la garde nationale avec les insurgés
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 12 ARTICLES

 


Février
 
 

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2017 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Services La France pittoresque
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Services