le 20 août dans l'histoire [voir]    notre librairie [voir]    nous soutenir [voir]
Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie

AJOUTER

Dons

Fil RSS

Facebook

Google +

Twitter

Blog

Videos
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


27 juin 1889 : Herminie Cadolle présente le corselet-gorge, ancêtre du soutien-gorge - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, Calendrier > Juin > 27 juin > 27 juin 1889 : Herminie Cadolle (...)

Éphéméride, Calendrier

Les événements du 27 juin. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique


27 juin 1889 : Herminie Cadolle
présente le corselet-gorge,
ancêtre du soutien-gorge
(D’après « 12 corsets qui ont changé l’Histoire » (par Michel
de Decker) paru en 2011, « Gil Blas » du 10 novembre 1882,
« Belle et ronde » (par Catherine Tinghérian) paru en 2012
et « Petit Futé Paris » paru en 2016)
Publié / Mis à jour le lundi 22 mai 2017, par LA RÉDACTION


 
 
 
Corsetière inspirée, amie de la révolutionnaire Louise Michel, Herminie Cadolle, est la première à offrir à la poitrine un soutien retenu efficacement aux épaules, mais indépendant du corset

Certains attribuent l’invention du soutien-gorge à un Américain, Otto Titzling, lorsqu’en 1902, amoureux de la cantatrice Swanhilda et souffrant de voir sa belle gênée dans ses vocalises par un corset ayant tout du carcan, il confectionne pour elle l’accessoire célèbre, sans pour autant penser à en déposer le brevet, ce que fait un Français installé à New York, Philippe de Brassière, d’où le nom de « bra » par lequel on désigne aujourd’hui outre-Atlantique le soutien-gorge.

Mais dès la fin du siècle précédent, la française Herminie Cadolle, de son vrai nom Eugénie Sardon, présentait le précurseur du soutien-gorge. Né en 1842, elle commence sa carrière comme ouvrière corsetière. Femme de caractère et amie de Louis Michel, elle applaudit à la création, le 11 avril 1871, du premier mouvement féminin de masse : l’Union de femmes pour la défense de Paris et les soins aux blessés. Tandis qu’elle est écœurée par la répression sanglante exercée par les Versaillais à l’encontre de ses amis les Communards, elle est arrêtée à Rouen et emprisonnée, puis libérée six mois plus tard.

A la Perséphone. Corsets de Paris. Affiche publicitaire de 1889
A la Perséphone. Corsets de Paris. Affiche publicitaire de 1889

En 1881, elle prend part, avec son fils, à une manifestation sur la tombe de Théophile Ferré, substitut du procureur de la Commune puis délégué à la Sûreté générale. Au moment de la Semaine sanglante — épisode final de la Commune de Paris, qui se déroula du dimanche 21 au dimanche suivant 28 mai 1871 —, Ferré avait donné son consentement pour l’exécution de Georges Darboy, archevêque de Paris, et avait signé l’ordre de « flamber finance », ordre si bien exécuté que du ministère des Finances il ne resta que quelques gros murs. Herminie Cadolle est prévenue d’avoir outragé les agents lors de la manifestation, mais est acquittée.

Le 7 septembre 1882, dans le faubourg Saint-Antoine, à Paris encore, des agents arrêtent un jeune homme de 22 ans nommé Marc, qui fait du scandale dans la boutique d’un pâtissier. Cependant qu’il commence par saisir à la gorge l’agent venu l’arrêter, d’autres agents arrivent et l’emmènent au poste ; d’un croc-en-jambe, il étend l’un d’eux à terre. La foule est alors nombreuse, et la scène se passe sous les fenêtres d’Herminie Cadolle, qui ne résiste pas à l’occasion d’apostropher les agents et de leur lancer une bordée d’invectives. À l’issue de son procès, en novembre suivant, elle écope de 6 jours de prison et de 16 francs d’amende pour outrage.

Quittant la France pour l’Argentine début 1887, c’est à Buenos-Aires qu’elle ouvre la même année une boutique de lingerie qui devient très vite le point de ralliement de toutes les jolies jeunes femmes de la capitale de la République argentine. Partisane de l’émancipation de la femme, elle était aussi convaincue qu’il fallait l’extraire de l’armure de son corset traditionnel, et avait eu l’idée de couper le corset en deux : une partie basse pour maintenir l’abdomen, une partie haute pour mettre la poitrine en valeur ; cette partie haute étant ni plus ni moins l’ancêtre du soutien-gorge.

Le modèle de corselet-gorge proposé par Herminie Cadolle. Schéma extrait de Le corset, histoire, médecine, hygiène. Étude historique (1905)
Le modèle de corselet-gorge proposé par Herminie Cadolle.
Schéma extrait de Le corset, histoire, médecine, hygiène. Étude historique (1905)

De retour en France pour présenter son « corselet-gorge » baptisé « Bien-Être » lors de l’Exposition universelle de 1889 pour laquelle avait été érigée la Tour Eiffel, Herminie Cadolle en dépose le brevet en 1898 — c’est seulement en 1904 que le mot « soutien-gorge » fait son apparition dans le Larousse. En 1910, elle ouvre des ateliers ainsi qu’une boutique à Paris, au 24 de la Chaussée d’Antin, et en 1911, le succès aidant, elle déménage de la Chaussée d’Antin à la rue Cambon, signe de bon ton et de clientèle fortunée.

Au fil des générations de Cadolle, la maison fait corps avec la modernité, créant le « boyish » pour la mode des années 20 exigeant une poitrine plate de garçonne. La duchesse de Windsor et Mademoiselle Chanel sont parmi les clientes de la maison Cadolle.




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Suffrage universel : triomphe de la sottise et règne des indignes ?
 
 Vertes-Velles (Les) : étranges créatures recueillant l'âme noire du sorcier de Noirmoutier
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Absinthe (L') : entre boisson « Ordinaire » et poison vert
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Porter de l'eau à la rivière
 
 Le temps est un grand maître
 
MANIFESTATIONS
 Électricité : sa merveilleuse histoire au Centre Historique Minier de Lewarde (Nord)
 
 Trésor de tapisseries exposées au Château d'Angers
 
   
 
 

 


Les plus récents
 
 27 juin 1831 : mort de la mathématicienne Sophie Germain
 
 27 juin 1570 : bataille d'Arnay-le-Duc opposant 4000 protestants à l'armée royale
 
 27 juin 776 av. J.-C. : premiers Jeux Olympiques
 
 27 juin 1794 : exécution de Linguet, avocat et littérateur français
 
 
Et puis aussi...
 
 27 juin 1743 : bataille de Dettingen
 
 27 juin 1720 : mort de Chaulieu, poète français
 
 27 juin 1717 : naissance du physicien et botaniste Louis-Guillaume Lemonnier à Paris
 
 27 juin 1800 : mort de Théophile-Malo Corret de La Tour d’Auvergne, « premier grenadier » des armées françaises
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 9 ARTICLES

 


Juin
 
 

 

 
 
Pinterest FrPittoresque
 

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2017 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Audité par Xiti et Hit-Parade | Optimisé pour Internet Explorer et Firefox
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
 
 
Services La France pittoresque
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Services