Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 19 novembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)

Un vigneron de Bourgogne devient brasseur pour pallier les aléas climatiques - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine : Métiers > Vigneron (Un) de Bourgogne devient (...)

Patrimoine : Métiers

Richesses du patrimoine de France : métiers rares et artisanaux, métiers d’art, activités pittoresques et/ou insolites


Vigneron (Un) de Bourgogne
devient brasseur pour
pallier les aléas climatiques
(Source : France 3 Bourgogne-Franche-Comté)
Publié / Mis à jour le samedi 13 mai 2017, par LA RÉDACTION

 
 
 
Ludovic Belin est le premier Bourguignon à brasser lui-même sa bière, parallèlement à son métier de viticulteur. Une double activité qui lui garantit un peu de sécurité face aux aléas de la vigne.

Ludovic Belin, viticulteur, s’est mis à brasser de la bière bio. Comme beaucoup de vignerons, il est victime d’aléas climatiques à répétition. « Depuis 2013 j’ai eu beaucoup de petites récoltes, dues à la grêle. J’ai eu des moins 40%, moins 50% », raconte-t-il. En avril 2016, c’est le gel qui a anéanti 80% de sa production.

Une diversification encore rare en France
Attiré depuis longtemps par l’idée de faire de la bière, le viticulteur de 43 ans se met alors à brasser dès l’été : il a fallu apprendre vite, mais « toutes les étapes de fermentation, le rôle des enzymes, tout ce qui était chimie, je connaissais par cœur ».

Une brasserie à Pernand-Vergelesses
À quelques centaines de mètres de son domaine, il a converti une petite bâtisse en brasserie artisanale, perchée sur les hauteurs du village de Pernand-Vergelesses, en Côte-d’Or. En face, le flanc de colline déroule les vignes du prestigieux Corton-Charlemagne, dont il possède quelques rangs. « Je voulais m’orienter vraiment sur du haut-de-gamme. À Pernand, on est sur des grands crus. Je n’allais pas m’orienter sur une bière qui ne me plaît pas », insiste Ludovic Belin. « Une bière de vigneron, c’est toute l’expérience du viticulteur mise au profit du brasseur, au niveau de la fermentation, de la recherche d’arômes, de la profondeur en bouche. »

Brasserie du XVIIe siècle. Chromolithographie du début du XXe siècle
Brasserie du XVIIe siècle. Chromolithographie du début du XXe siècle

Le parcours d’un pionnier
Avec précision, il prépare le malt de Belgique et le houblon de République tchèque qui entrent dans la recette de sa « pils de Bourgogne », l’une des six bières bio qu’il a conçues avec un maître brasseur belge. Ce jour-là, Elliott et Léo-Paul, ses deux fils de 6 et 10 ans, lui prêtent main forte, ainsi que Laetitia Bornier, sa compagne de 46 ans, petite-fille d’un vigneron du village voisin.

Henri Darnat, un autre viticulteur de 52 ans basé à Meursault, à une quinzaine de kilomètres de là, s’est lui aussi lancé sur ce créneau depuis deux ans, en faisant fabriquer une bière vieillie en fûts de chêne par une brasserie de Vézelay, dans l’Yonne. « Je voulais une bière qui se boive comme du vin, avec une minéralité, une tension et quelque chose de très léger », dit-il.

Une bière qui intéresse le Japon
Si le vieillissement de la bière en barriques de vin ou de spiritueux (whisky, calvados, etc.) est déjà assez tendance, Ludovic Belin est le premier de la région à brasser lui-même, parallèlement à son métier de viticulteur, selon le Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB). Les vignerons-brasseurs sont d’ailleurs rares en France. Un domaine viticole d’Amboise en Indre-et-Loire, La Closerie de Chanteloup, s’est lancé en 2015, tandis qu’un vigneron vient de s’y mettre à Villié-Morgon, dans le Beaujolais.

À terme, la bière devrait représenter 15% de l’activité de Ludovic Belin, de quoi lui assurer une petite sécurité face aux aléas de la vigne. Son partenaire japonais, qui distribue d’habitude ses bouteilles de vin sur l’archipel nippon, a été son premier client. « Ça l’a tout de suite intéressé : l’argument d’un viticulteur bourguignon qui fait de la bière, c’était un argument très fort, surtout pour le Japon », explique-t-il. Il lui a ainsi expédié sa première commande vers l’Asie en octobre, quelque 2 000 bouteilles de 33 centilitres.

Sur les bonnes tables de la région
Le vigneron mise aussi sur une distribution locale, notamment sur les bonnes tables de la région, pour écouler les plus de 14 000 bouteilles qui seront sorties de sa microbrasserie fin mai. « Je vais commencer à commercialiser deux mois, deux mois et demi » après avoir commencé à brasser, précise-t-il. Un temps court qui fait figure de « miracle » pour le vigneron. Car « pour faire du vin, entre le moment où on taille une vigne et la commercialisation de la bouteille, il se passe pratiquement deux ans et demi, dans le meilleur des cas. »

France 3 Bourgogne-Franche-Comté
Accédez à l’article source




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Suffrage universel : triomphe de la sottise et règne des indignes ?
 
 Premier billet de banque (Le) moderne naît en Nouvelle-France
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Choix d'un prénom jadis et avènement des registres le consignant
 
 Hydromel et hypocras : les heures de gloire de boissons ancestrales
 
 Le martinet inventé par un colonel de l'armée de Louis XIV
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Je m'en lave les mains
 
 Folle est la brebis qui au loup se confesse
 
MANIFESTATIONS
 Le Verre, un Moyen Âge inventif
 
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Château-musée de Magrin (Tarn) ou l'aventure du pastel
 
 Porcelaine Revol : une affaire de famille
 
 Manufacture de Sèvres : secrets d'un savoir-faire vieux de près de trois siècles
 
 Céramiques de Montières : une aventure artistique méconnue
 
 
Et puis aussi...
 
 Parapluie de berger : une fabrication artisanale à Pau
 
 Sandro Faïta : un des rares facteurs de cor des Alpes
 
 La meilleure baguette de tradition française est chartraine
 
 Fourches de Sauve (Gard), en bois de micocoulier : un savoir-faire séculaire
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 81 ARTICLES

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2017 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI, la SGDL et l'APP (infos légales)
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Citations latines

Services