Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 16 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Quandoque bonus dormitat Homerus. Citation latine

Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > Quandoque bonus dormitat Homerus
Citations / locutions latines
Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.
Quandoque bonus dormitat Homerus
Publié / Mis à jour le dimanche 10 juillet 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
Quandoque bonus dormitat Homerus

« Si, dans un mauvais poète, je trouve deux ou trois passages plaisants, je m’étonne et j’admire ; mais, plus exigeant, je me fâche quand le divin Homère sommeille. »

Ce vers d’Horace s’emploie, au figuré, pour faire entendre que l’homme de génie n’est pas toujours égal à lui-même, que des parties faibles se font remarquer, dans un ouvrage, à côté de beautés sublimes, enfin que l’aigle ne soutient pas toujours la hauteur de son vol, et que parfois il abandonne les cimes, pour raser la terre.

« Les organisations poétiques doivent surtout prendre garde aux divagations auxquelles il leur est si facile de s’abandonner ; la poésie, entraînée par l’inspiration, ne connaît ni frein ni règle, et il est bien peu de poètes qui n’aient pas divagué : Quandoque bonus dormitat Homerus. » (BARRÉ)

« Cette fable (L’Homme qui court après la Fortune et l’Homme qui l’attend dans son lit) où la narration languit, quoique pleine de charme, est déparée par quelques négligences : Quandoque bonus dormitat Homerus. » (GERUZEZ)

« Si quando dormitat Homerus, que ses ses censeurs pensent combien de nuits il se tint éveillé pour présenter ses nobles ouvrages à la lumière, aussi peu obscurcis de défauts que possible. » (Walter SCOTT, Robert de Paris)

« Monsieur le journaliste, voire soixante-douzième numéro est sublime. Je vous en fais mes compliments d’autant plus sincères, que j’en ai réprouvé plusieurs ; sur le soixante-huitième, entre autres, j’ai écrit : Quandoque bonus dormitat Homerus. » (C. DESMOULINS, Révolutions de France)

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !