Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 23 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Memento quia pulvis es. Citation latine

Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > Memento quia pulvis es
Citations / locutions latines
Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.
Memento quia pulvis es
Publié / Mis à jour le lundi 20 juin 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
Souviens-toi que tu es poussière

Paroles que prononce le prêtre, le jour des Cendres. « Homme, souviens-toi que tu est poussière et que tu retourneras en poussière. » Cette pensée, inspirée par l’humanité chrétienne, se retrouve souvent dans les livres des Anciens. Horace a dit (liv. IV, ode VI, v. 16) : Pulvis et umbra sumus (Nous ne sommes qu’ombre et poussière).

« Le frère revenait de quêter dans la ville ; c’était son tour de rôle ; il regagnait son couvent. Quand il fut près de moi, je faillis jeter un cri ; j’avais reconnu le jeune, l’excellent prédicateur de la veille à la cathédrale. Je le saluai : il ne me regarda point, mais il me rendit mon salut par ces mots : Memento quia pulvis es. » (J. DE SAINT-FÉLIX)

« Le poète aussi a charge d’âmes. Il ne faut pas que la multitude sorte du théâtre sans emporter avec elle quelque moralité austère et profonde... Il laissera quelquefois le carnaval débraillé chanter à tue-tête sur l’avant-scène, mais il lui criera du fond du théâtre : Memento quia pulvis es ! » (Victor HUGO, Préface de Lucrèce Borgia)

« Homme d’esprit parfois excentrique, M. Gannal envoyait au jour de l’an jusqu’à cent mille cartes de visite, où se trouvait mentionnée sa qualité d’embaumeur. Sa politesse allait surtout chercher les personnes riches et âgées, auxquelles il semblait dire : Memento, homo, quia pulvis es. C’était cruellement anticiper sur le mercredi des Cendres. » (Isidore BOURDON)

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !