L'éphéméride, les événements du jour, anniversaires de faits historiques
Cette rubrique vous invite à découvrir des événements classés par dates et survenus avant 1900. Une façon instructive et amusante de graver dans sa mémoire quelques repères indispensables à une bonne connaissance de notre passé.
éphéméride et événements du jour

JOUR / MOIS


Quelques événements du 29 JANVIER

29 janvier 1635
Fondation de l'Académie Française dans le but de favoriser le rayonnement de la langue et de la littérature françaises. Aussitôt après sa première réunion, un graveur du nom de Gautrel réalisa cet « Hommage à l'Académie » où figurent tous les noms des premiers Immortels et les portraits du cardinal de Richelieu et du chancelier Séguier, co-fondateurs de la Compagnie.

29 janvier 1712
Ouverture du congrès d'Ultrecht. Il élabore un traité qui met fin à la guerre de Succession d'Espagne. Louis XIV cède aux Anglais Terre-Neuve, la baie d'Hudson et l'Acadie. Philippe V, bien que le second fils du Grand Dauphin, fils de Louis XIV, conserve ses colonies et renonce enfin, le 5 novembre, à ses droits au trône de France.

29 janvier 1726
Ordonnance par laquelle on décide de numéroter les rues de Paris. Jusqu'à cette date, les adresses arrivaient à être parfois bien longue : on habitait, par exemple : Rue Sainte-Marguerite, près de celle des Ciseaux, entre un marchand de bas et un boulanger ; ou encore, Rue de la Verrerie, vis-à-vis l'église Saint-Merry, à côté du Coq lié de perles, au coin de la rue Saint-Bon, au second sur le devant.

29 janvier 1743
Mort du cardinal de Fleury. André-Hercule Fleury est ce célèbre cardinal, évêque de Fréjus, précepteur de Louis XV, ministre du royaume qui, par modestie, ne prit point le titre de premier ministre, que le cardinal Dubois venait de souiller.
Il n'eut point d'éclat ; mais sa patience et sa sage économie réparèrent les maux qu'avait produits l'éclat funeste du règne de Louis XIV, et les désordres plus funestes de la régence. C'est au ministère du cardinal de Fleury que l'abbé de Boesmont a fait cette heureuse application d'un passage d'Ézéchiel, qui peint si bien le mal et le remède : « Soufflez sur ces morts, afin qu'ils se raniment... tout à coup un esprit de vie coule dans ses ossements arides et desséchés, tous les membres épars de ce grand corps se rapprochent et se rejoignent ensemble. »
Le cardinal de Fleury était né le 22 juin 1653, avait été fait évêque de Fréjus le 1er novembre 1698 ; il fut nommé précepteur de Louis XV par le testament de Louis XIV ; il fut reçu à l'Académie française en 1717, à l'Académie des sciences en 1721, à l'Académie des belles-lettres en 1723, fut fait cardinal le 11 septembre 1726 ; cette même année il devint ministre, et ce ministère, auquel son âge faisait croire qu'on aurait à peine le temps de s'accoutumer, dura dix-neuf ans.

29 janvier 1763
Mort de Racine le fils. Louis Racine, fils de l'immortel Jean Racine, a marché sur les traces de son père, mais dans un sentier plus étroit, et moins fait pour les muses. Il entendait le mécanisme des vers aussi bien que son père, mais il n'en avait ni l'âme ni les grâces. Il débuta en 1720, par le poème de la Grâce, qu'il avait composé chez les pères de l'Oratoire de Notre-Dame des Vertus, où il s'était retiré après avoir embrassé l'état ecclésiastique. On y trouve la traduction du pseaume Super Flumina babylonis, qui est parmi les pseaumes ce que l'ode d'Horace, Donae gratus eram tibi est parmi les odes profanes ; c'est le plus intéressant des poèmes lyriques, et celui que les poètes modernes se sont le plus empressés de traduire.
Le chancelier d'Aguesseau, pendant son exil à Fresnes, réconcilia Louis Racine avec le monde qu'il avait quittén et lui procura de puissants protecteurs. Le cardinal de Fleury, affligé de voir le fils de Racine dans une médiocrité trop voisine de la pauvreté, voulut lui ouvrir la route de la fortune, et l'envoya, en 1722, en province, remplir une direction des fermes.
Dans cette espèce d'exil, parmi des occupations si étrangères aux lettres et au nom de Racine, il fut fidèle aux lettres et à son nom : il composa son poème de la Religion, et ses autres ouvrages.
Il revint se fixer à Paris, et se livrer aux travaux de l'Académie des belles-lettres, dont il était membre ; mais un accident funeste vint éteindre son ardeur pour l'étude, et répandre sur ses jours un poison mortel. Le 1er novembre, jour à jamais désastreux par le tremblement de terre de Lisbonne et de toute l'Espagne, un fils unique, sa plus douce espérance, qui se trouvait alors à Cadix, fut malheureusement entraîné par le gonflement subit des eaux de la mer, au moment où il passait en poste le long du rivage, pour se rendre à une fête où il était invité. Avec lui périt le nom de Racine ; il ne lui resta que des soeurs.

29 janvier 1797
Découverte d'une conspiration formée pour le rétablissement des Bourbons. L'abbé Brotier, Duverne de Presle, et Berthelot de la Villeheurnois sont arrêtés à l'Ecole Militaire, chez le citoyen Malo, chef d'escadron et commandant du 21erégiment de dragons. Celui-ci, feignant d'entrer dans la conspiration, les avait attirés chez lui à une conférence particulière. Des soldats, secrètement postés pour entendre la conversation, ayant paru tout à coup au signal convenu, ils furent saisis avec tous leurs papiers, dans lesquels on trouva le plan de la conspiration, et des pleins pouvoirs signés de Monsieur, frère de Louis XVI.

29 janvier 1853
Napoléon III épouse Eugénie de Palafox, de Montijo, comtesse de Teba. Le mariage se conclut en dépit de l'opposition des membres de la famille Bonaparte et de certains des ministres.

29 janvier 1916
Un Zeppelin bombarde Paris pour la première fois. Bilan : 30 morts environ et autant de blessés.


 

:: HAUT DE PAGE    :: ACCUEIL

éphéméride et événements du jour

JOUR / MOIS