Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 6 mars DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Pape Anaclet (79 - 91 (ou 88))

Vous êtes ici : Accueil > Papes > Anaclet (né en ? – mort vers 91) Élu (...)
Papes
Notices biographiques des papes. Les événements marquants de l’histoire des souverains pontifes. Portraits des occupants du saint-siège.
Anaclet
(né en ? – mort vers 91)
Élu pape en octobre 79
(« Histoire des souverains pontifes romains » (Tome 1)
par A. de Montor paru en 1846,
« Résumé de l’histoire des papes » par A. Bouvet de Cressé, paru en 1826
et « Le Vatican ou Portraits historiques des papes » paru en 1825)
Publié / Mis à jour le mardi 9 août 2016, par LA RÉDACTION
 

Saint Anaclet, Grec né à Athènes, était fils d’Antiochus. Sous saint Pierre il fut diacre, prêtre, et ensuite créé évêque, avant d’être élu pontife. Il termina et dédia à saint Pierre le temple qui fut élevé sur le lieu où il reçut le martyre.

On ne doit pas accorder de foi aux auteurs disposés à croire qu’Anaclet fut le premier à employer, dans ses lettres apostoliques, la formule salutem et apostolicam benedictionem (salut et bénédiction apostolique), car on ne retrouve pas cette formule avant Jean V, qui devint pape en 685. On dit encore que saint Anaclet institua les pèlerinages urbains aux saints temples de Rome, qu’on a depuis appelés stations ; qu’il convertit en église sa propre maison, située près des thermes de Philippe, dans le Rione de Monti.

Pape Anaclet (79 - 91 (ou 88))
Pape Anaclet (79 - 91 (ou 88))

Anaclet se distinguait par une rare intégrité et une grande science. Durant la persécution que l’empereur romain Domitien (14 septembre 81 - 18 septembre 96) excita contre l’Église, il perdit la vie pour la défense de l’Évangile, en 91, après avoir siégé plus de douze ans. Ce fut lui qui ordonna vingt-cinq prêtres, pour les divers quartiers de Rome.

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !