Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 24 juin DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Nescit vox missa reverti. Citation latine

Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > Nescit vox missa reverti
Citations / locutions latines
Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.
Nescit vox missa reverti
Publié / Mis à jour le mardi 21 juin 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
Le mot publié ne revient plus

Horace (Art poétique, v. 390) conseille à Pison de garder son ouvrage neuf ans avant de le faire paraître, car, dit-il, on rature à loisir la page inédite, mais le mot publié ne revient plus.

S’il en était ainsi du temps d’Horace, combien cette vérité n’est-elle pas devenue plus vraie encore depuis la découverte de l’imprimerie ! Si nous ne craignions de rouvrir des blessures à peine fermées, nous n’aurions que l’emtbarras du choix parmi les trop grosses erreurs que l’invention de Gutenberg a rendues ineffaçables. Ô vous qui relisez vos pages écrites jadis trop rapidement, nouveaux Orphées, c’est en vain que vous rappelez Eurydice : Nescit vox missa reverti.

« M. Lirou, dans les Mandragores, se heurte par hasard à Bossuet et trébuche. C’est sans doute le trouble et le saisissement qui le renversent. Il est de ces mots dangereux qu’on laisse échapper sans le vouloir, et qu’on voudrait bien ressaisir, dès que l’émission leur a donné un corps, une figure déterminée. Horace a prévu le cas et noté l’impossibilité de rappeler la parole malencontreuse : Nescit vox missa reverti. » (Revue de Paris)

« La facilité de reproduire les fruits de ses veilles rend un auteur moderne moins scrupuleux sur les négligences de sa première composition. Pressé de se jeter dans le public, d’éprouver l’opinion, d’occuper la renommée, il passe sur bien des fautes qu’il remet à corriger dans une autre édition. Cet espoir était moins fondé chez les Anciens, ils n’en étaient que plus circonspects, et tâchaient de se montrer de prime abord tels qu’ils voulaient toujours être. Pour eux, principalement, ce proverbe était plein de vérité : Nescit vox missa reverti. » (Dictionnaire de la Conversation)

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !