Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 1er juin DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Cartes à jouer républicaines nées d'un décret de la Convention en date de 1793. Suppression symboles royaux

Vous êtes ici : Accueil > Événements marquants > Cartes à jouer républicaines nées (...)
Événements marquants
Evénements ayant marqué le passé et la petite ou la grande Histoire de France. Faits marquants d’autrefois.
Cartes à jouer républicaines nées d’un
décret de la Convention en date de 1793
(D’après « Histoire anecdotique et psychologie des jeux
de cartes, dés, échecs », paru en 1919 )
Publié / Mis à jour le dimanche 10 juin 2018, par LA RÉDACTION
 
 
 
Le décret de la Convention nationale du 22 octobre 1793 ayant supprimé tous emblèmes de la royauté et de la féodalité, ce furent les génies, libertés, égalités, philosophes, héros républicains, saisons, qui remplacèrent rois, dames, valets, ce bouleversement stimulant l’imagination de nombreux fabricants de cartes à jouer, pressés de chasser « le despotisme et l’inégalité » dans les esprits des républicains...

Il y eut ainsi le Génie de cœur ou la guerre, Génie de trèfle ou la paix, Génie de pique ou les arts, Génie de carreau ou le commerce ; Liberté de cœur ou des cultes : dame de cœur ; Liberté de trèfle ou de mariage : dame de trèfle ; Liberté de pique ou de la presse : dame de pique ; Liberté du commerce ou des professions : dame de carreau ; Egalité de cœur ou de devoirs : valet de cœur ; Egalité de trèfle ou des droits : valet de trèfle ; Egalité de pique ou de rangs : valet de pique ; Egalité de carreau ou de couleurs : valet de carreau. Au lieu des quatre as, on eut Loi de cœur, Loi de pique, Loi de trèfle et Loi de carreau. Un néo-conventionnel de 1848 ne manquait jamais de dire en jouant au piquet : « J’ai quatorze de chefs du pouvoir exécutif. »

La Dame de coeur devient la Liberté des cultes
La Dame de coeur devient la Liberté des cultes

Un cartier de Château-Thierry, Bezu, lança un jeu de cartes historiques, composé de devises républicaines, du calendrier révolutionnaire, du système métrique, de la division géographique de la France, et de la Déclaration des droits de l’homme. Le peintre David, qui dessina les cartes révolutionnaires, avait été devancé par les citoyens Saint-Simon Vermandois, Jaume et Dugoure ; ceux-ci obtinrent un brevet d’invention pour de nouvelles cartes à jouer de la République française.

« Il n’est pas de républicain, dit leur prospectus, qui puisse faire usage — même en jouant — d’expressions qui rappellent sans cesse le despotisme et l’inégalité ; il n’était point d’homme de goût qui ne fût choqué de la maussaderie des figures des cartes à jouer et de l’insignifiance de leurs noms... Ainsi, plus de rois, de dames, de valets ; le Génie, la Liberté, l’Egalité, les remplacent, la Loi seule est au-dessus d’eux. »

Suit une longue description raisonnée. Ainsi le Génie remplace les rois. « Génie de cœur ou de la guerre, roi de cœur : tenant d’une main un glaive passé dans une couronne civique, de l’autre un bouclier orné d’un foudre et d’une couronne de lauriers, et sur lequel on lit : Pour la République française ; il est assis sur un affût de mortier, symbole de la constance militaire ; sur le côté est écrit Force, que représente la peau de lion qui lui sert de coiffure... »

Viennent ensuite : Génie de trèfle ou de la paix (roi de trèfle), Génie de pique ou des Arts (roi de pique) : « D’une main il tient la lyre et le plectrum, de l’autre, l’Apollon du Belvédère. Assis sur un cube chargé d’hiéroglyphes, il est environné des instruments ou des produits des arts, et le laurier accompagne sur sa tête le bonnet de la Liberté ; près de lui on lit Goût... »

Les Libertés remplacent les dames. Liberté de cœur ou des cultes (dame de cœur) ; Liberté de trèfle ou du mariage (dame de trèfle) ; Liberté de pique ou de la presse (dame de pique) ; Liberté de carreau ou des professions (dame de carreau). L’Egalité remplace les valets. Egalité de cœur ou de devoirs (valet de cœur) ; Egalité de trèfle ou de droits (valet de trèfle) ; Egalité de pique ou de rangs (valet de pique) ; Egalité de carreau ou de couleurs (valet de carreau).

Le Roi de carreau devient le Génie du commerce
Le Roi de carreau devient le Génie du commerce

Au lieu d’as, on aurait Lois de cœur, de pique, de trèfle, de carreau. On ne dirait plus quatorze d’as, de rois, de dames ou de valets, mais quatorze de Loi, de Génie, de Pique ou d’Egalité. Aux jeux où les valets de trèfle ou de cœur ont une valeur particulière, comme au reversis ou à la mouche, les prévoyants inventeurs proposent de « substituer l’Egalité de devoirs en celle de droits ».

Un autre jeu de cartes révolutionnaire fixe comme Rois : Phoebus, Eole, Atlas, Neptune ; Reines : Cérès, Pomone, Femme se chauffant à un brasier, Flore ; Valets : Moissonneur, Vendangeur, Bûcheron, Jardinier. Dans un troisième jeu, les rois sont remplacés par La Fontaine, Molière, Voltaire, J.-J. Rousseau ; Rousseau ; les reines par les Vertus, les valets par le Fusilier, l’Artilleur, le Garde National et le Sans-Culotte.

En réponse au jeu de cartes révolutionnaire apparut le leu de cartes contre-révolutionnaire et satirique, arborant des devises plus ou moins versifiées, avec au-dessus une crosse, une épée, croisées et surmontées d’une couronne royale.

Ainsi, le Roi de cœur était Mirabeau :

Monstre pendant sa vie et dieu depuis sa mort,
Tel est donc le caprice et du peuple et du sort.

La Dame de pique était Théroigne de Méricourt :

Si j’en fais une Reine, à sa vertu civique
Elle doit l’honneur d’être une femme publique.

Le Valet de carreau était Pétion :

Tu triomphes au poste où l’intrigue t’élève :
Tremble, l’Hôtel de Ville est bien près de la Grève.

Les autres personnages de ce jeu étaient : Villette, Bailly, le duc d’Orléans, Mme de Staël, de Sillery, d’Aiguillon, la Fayette, Fauchet, Montmorency.

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !