Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 22 septembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur XNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

2 janvier 1816 : un ukase de l'empereur Alexandre chasse les jésuites de Saint-Pétersbourg.

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Janvier > 2 Janvier > 2 janvier 1816 : les jésuites chassés de
Éphéméride, événements
Les événements du 2 janvier. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
2 janvier 1816 : les jésuites chassés de Saint-Pétersbourg
Publié / Mis à jour le mercredi 11 novembre 2009, par LA RÉDACTION
 
 
Temps de lecture estimé : 1 mn
 

Les jésuites avaient pénétré en Russie dès l’année 1685 ; Pierre le Grand les en chassa par un édit du mois d’avril 1718 : il souffrait les capucins comme des moines sans conséquence, et il expulsait les jésuites comme des intrigants dangereux. L’esprit des enfants d’Ignace est de ne se rebuter jamais : en 1772, ils obtinrent de l’impératrice la permission de s’établir dans la Russie polonaise. Après leur dissolution, Catherine les toléra, par égard pour ses sujets catholiques, et pour les services que leurs écoles avaient rendus ; mais il leur était défendu d’approcher de Pétersbourg et de Moscow. A la mort de Catherine, ils levèrent eux-mêmes la défense et vinrent se fixer dans ces deux capitales. Leur prosélytisme et leurs intrigues les y suivirent ; ils essayèrent de détourner du culte grec des jeunes gens dont l’éducation leur avait été confiée, et quelques femmes d’un esprit faible. Alexandre rendit un ukase dans lequel ces faits sont consignés : « Exciter un n homme, y est-il dit, à abjurer sa foi, la foi de ses pères ; détruire en lui l’amour de ceux qui professent la même religion ; en faire un étranger à son pays ; semer la discorde et l’animosité dans les familles, détacher le frère du frère, le fils du père, et la fille de la mère ; amener des divisions parmi les enfants de la même famille, est-ce la volonté de Dieu, de son fils Jésus-Christ, notre Sauveur ? »

Par ces sages paroles, Alexandre donnait à l’Europe une grande leçon. L’ukase du 2 janvier bannissait les jésuites de Saint-Pétersbourg et de Moscow, en attendant celui qui les chassa de tout l’empire (25 mars 1820).

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, et appuyez sur OK
pour vous abonner gratuitement
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !