Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 28 juillet DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Manifeste de féministes qui exigent la réduction de moitié de l'indemnité parlementaire

Vous êtes ici : Accueil > Événements marquants > Féministes (Les) exigent dans un (...)
Événements marquants
Evénements ayant marqué le passé et la petite ou la grande Histoire de France. Faits marquants d’autrefois.
Féministes (Les) exigent dans
un manifeste la réduction de moitié
de l’indemnité parlementaire
(D’après « Le Petit Journal » du 11 février 1911)
Publié / Mis à jour le mercredi 8 novembre 2017, par LA RÉDACTION
 
 
 
Lors d’une réunion du Suffrage des Femmes tenue en 1911, la société adopte un ordre du jour selon lequel, les députés ne représentant que la moitié du pays, ne doivent toucher qu’une demi-indemnité

Selon le chroniqueur du Petit Journal, de ce que les suffragettes anglaises s’imposent à l’attention par des manifestations qui ont fait connaître à un certain nombre d’entre elles ce qu’est la paille humide des cachots, il ne faut pas conclure que les protagonistes du mouvement féministe, chez nous, ne continuent point la campagne entreprise dès longtemps pour conquérir au sexe faible le bulletin de vote et l’éligibilité.

L’ordre du jour adopté à la dernière réunion que la Société le Suffrage des Femmes a tenue à la mairie du XIe arrondissement est même assez original en ce qu’il aborde sous un jour imprévu la question de l’indemnité parlementaire.

Affiche de l'Union française pour le suffrage des femmes créée en 1909
Affiche de l’Union française pour le suffrage des femmes créée en 1909

Le voici : « Considérant que pendant que les femmes ne votent pas, les députés ne sont point les représentants de la nation française – formée de femmes et d’hommes – mais sont seulement les représentants des hommes, minorité en la nation, nous demandons que jusqu’à ce que les femmes soient électeurs, les députés ne reçoivent que la moitié de l’indemnité parlementaire, c’est-à-dire 7 500 francs au lieu de 15 000 francs.

Il n’y a guère de chance, le Suffrage des Femmes lui-même s’en doute assurément, pour que ce vœu soit pris en considération par le Parlement, conclut le chroniqueur.

Les Françaises voteront pour la première fois en avril 1945, aux élections municipales.

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !