Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 27 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

7 octobre 929 : mort du roi de France Charles le Simple

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Octobre > 7 octobre > 7 octobre 929 : mort du roi de (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 7 octobre. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
7 octobre 929 : mort du roi
de France Charles le Simple
Publié / Mis à jour le jeudi 4 octobre 2012, par LA RÉDACTION
 

Charles III, dit le Simple, fils de Louis le Bègue, né en 879 d’une deuxième femme, du vivant même de la première, fut couronné roi de France en 893.

Charles III le Simple
Charles III le Simple

Il ne fut roi que de nom. Les Normands profitèrent de la faiblesse de son règne pour étendre encore leurs ravages jusqu’aux portes de Paris. Les rois précédents n’avaient donné que de l’or aux barbares ; Charles le Simple offrit à Rolon, leur chef, sa fille et des provinces.

Rolon demanda d’abord la Normandie, et on fut trop heureux de la lui céder. Il demanda ensuite la Bretagne ; on disputa, mais il fallut la céder encore. La Normandie, qui s’appelait d’abord la Neustrie, devint un Etat séparé, dont les ducs rendaient un vain hommage à la couronne de France.

Charles s’étant aliéné les principaux seigneurs du royaume, par la dureté superbe d’un ministre, ou plutôt d’un maître qu’il s’était donné dans la personne de Haganon, Robert, frère du roi Eudes, profita de ce mécontentement pour usurper la couronne, et se fit sacrer roi, l’an 922, par Hervé, archevêque de Reims. Charles lui livra bataille et le tua dans l’action ; mais Hugues le Grand, fils de Robert, ne laissa pas de remporter la victoire, et obligea Charles de se sauver chez Herbert, comte de Vermandois, qui l’enferma au château de Péronne, et l’y laissa mourir de faim.

 
 
Même section >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !