Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 21 juillet DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur XNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

24 septembre 768 : mort de Pépin dit le Bref, roi carolingien

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Septembre > 24 septembre > 24 septembre 768 : mort de Pépin le (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 24 septembre. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
24 septembre 768 : mort de Pépin le Bref,
père de Charlemagne
et fils de Charles Martel
Publié / Mis à jour le dimanche 20 septembre 2015, par Redaction
 
 
Temps de lecture estimé : 1 mn
 

Pépin, majordome du jeune Childéric, roi des Francs, ne fut, affirme Voltaire, qu’un domestique rebelle devenu usurpateur. Non seulement il détrôna son maître par la force et par l’artifice, mais il l’enferma dans un repaire de moines, et l’y laissa périr de misère. Ayant chassé ses deux frères qui partageaient avec lui une autorité usurpée, ayant forcé l’un de se retirer chez le duc d’Aquitaine, l’autre à se tondre et à s’ensevelir dans l’abbaye du Mont-Cassin, devenu enfin maître absolu, il se fit sacrer roi des Francs par saint Boniface, évêque de Mayence.

On a prétendu que Pépin avait fait d’abord demander au pape Zacharie quel était le vrai roi, ou de celui qui n’en avait que le droit et le nom, ou de celui qui en avait l’autorité et le mérite, et que le pape décida que le ministre devait être roi. Il n’est pas prouvé qu’on ait joué cette comédie ; mais ce qui est vrai, c’est que le pape Étienne II (752-757) appela Pépin à son secours contre les Lombards, qu’il vint en France se jeter à ses pieds, et le sacra ensuite à Saint-Denis, avec toutes les cérémonies de l’Église.

Le pape Étienne II implore le secours de Pépin le Bref contre les lombards

Le pape Étienne II implore le secours de Pépin le Bref contre les lombards

Pépin a été le premier roi sacré en France. Le pape Étienne II ne s’en tint pas avec lui à cette cérémonie ; il défendit aux Français, sous peine d’excommunication, de se donner jamais des rois d’une autre lignée. Cette excommunication n’empêcha pas dans la suite Hugues Capet de dépouiller la dynastie de Pépin, comme Pépin avait dépouillé celle de Clovis.

Pépin donna au pape l’exarchat de Ravenne dont il n’était pas le maître. Il en fit la conquête sur Astolphe, roi des Lombards, et commença ainsi à établir la puissance temporelle du pape. Ce prince fut vainqueur dans toutes les guerres qu’il entreprit, et fit paraître sur le trône toutes les qualités d’un héros.

Le premier orgue qui ait paru en France fut envoyé en 737, par Constantin Copronyme, à Pépin, qui était alors à Compiègne, et qui en fit don à l’église de Sainte-Corneille de cette ville. La première fois qu’on en toucha, une femme tomba dans une extase dont on ne put la faire revenir.

La tombe de Pépin est remarquable par l’épitaphe : Pipinus Rex pater Caroli Magni (Pépin, père de Charlemagne), comme s’il avait été plus grand par son fils, que par lui-même.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, et appuyez sur OK
pour vous abonner gratuitement
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !