Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 26 novembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Proverbe, expression populaire : Ceci tuera cela. Origine, signification

Vous êtes ici : Accueil > Expressions, Proverbes > Ceci tuera cela
Expressions, Proverbes
Proverbes et expressions populaires d’usage courant : origine, signification d’expressions proverbiales de la langue française
Ceci tuera cela
Publié / Mis à jour le lundi 21 novembre 2011, par LA RÉDACTION
 

Cette singulière locution est toute récente, puisque son emploi ne date que de 1831. Elle a été tirée de l’ouvrage de Victor Hugo ayant pour titre : Notre-Dame de Paris, où l’auteur donnait à entendre par ces mots qu’un art nouveau allait en détruire un ancien, que la lumière allait dissiper les ténèbres et qu’une puissance allait succéder à une autre puissance. Voici le passage où cette expression est employée :

« En ouvrant la fenêtre de la cellule, il désigna du doigt l’immense église Notre-Dame qui, découpant sur un ciel étoilé la silhouette noire de ses deux tours, de ses côtes et de sa croupe monstrueuse semblait un énorme sphinx à deux têtes assis au milieu de la grande ville de pierre. L’archidiacre considéra quelque temps en silence le gigantesque édifice ; puis, étendant avec un soupir sa main droite vers le livre imprimé qui était ouvert sur la table et sa main gauche vers Notre-Dame, il promena alors un triste regard du livre à l’église, en disant : Hélas, ceci tuera cela. »

Cette formule s’emploie donc, par analogie, comme conclusion d’une argumentation tendant à trouver qu’une certaine chose en détruira une autre, comme une coutume, une loi, un principe. Selon Victor Hugo, cette formule signifiait : qu’un art nouveau allait détruire un art ancien, que la lumière allait dissiper les ténèbres, que la raison allait saper la foi, enfin qu’une puissance allait succéder à une autre puissance.

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !