Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 6 décembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Réchauffement climatique. Fonte des glaces, banquise de l'Arctique. Planète et climat - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > L’Histoire éclaire l’Actu > Réchauffement de l'Arctique et fonte (...)
L’Histoire éclaire l’ActuL’actualité au prisme de l’Histoire, ou quand l’Histoire éclaire l’actualité. Regard historique sur les événements faisant l’actu

Réchauffement de l’Arctique et fonte
des glaces : un phénomène observé
depuis le milieu du XVIIIe siècle
(D’après « La Nature », paru en 1949)
Publié / Mis à jour le mercredi 13 mars 2019, par LA RÉDACTION

 
 
 
En 1949, le monde scientifique, s’il s’émeut d’un réchauffement persistant de l’Arctique quantifié depuis 20 ans, observe toutefois que la récession des glaces s’opère depuis déjà... deux siècles

Depuis une vingtaine d’années, explique un chroniqueur de La Nature, on observe dans les régions arctiques et boréales une singulière élévation de la température. En 1931, puis en 1939, Helland-Hansen a noté au large du Sognefjord une extension de l’arrivée des eaux tempérées de l’Atlantique ; l’hiver de 1929-1930 a été très doux en Norvège et deux ans plus tard, la fonte des glaces a été considérable dans la mer de Barents.

Scherhag, puis Loewe ont observé pendant l’hiver un relèvement de la température moyenne de l’air qui a atteint 5°1 en baie de Disco ; les glaces polaires ont reculé jusqu’au Scoresby Sound et en août 1933, un navire a pu atteindre en mer libre 79° N. En Islande, les glaces ont disparu et les hivers sont devenus particulièrement doux. A Jan Mayen, la glace resta rare de 1924 à 1933. Dans la Mer Blanche, en Nouvelle-Zemble (archipel de l’océan Arctique russe), dans la mer de Kara, à l’île aux Ours (74°26 N), à la terre de François-Joseph (80°34 N), on a constaté un pareil échauffement. Au Spitzberg (78°54 N), Sherhag a vu la température moyenne de l’hiver monter de -17°6 en 1911-1920 à -8°6 en 1931-1935, soit un échauffement de 9°, « le plus grand changement climatique connu ».

Paysage montagneux de l'intérieur de Spitzberg, île de l'océan Arctique. Crédit photo : Jerzy Strzelecki
Paysage montagneux de l’intérieur de Spitzberg, île de l’océan Arctique
© Crédit photo : Jerzy Strzelecki

Un tel phénomène a eu des conséquences diverses. Les espèces marines arctiques ont reculé vers le nord ; elles ont été remplacées par des espèces boréales ; c’est ainsi qu’on pêche depuis 1926 au Groenland la morue, le lieu noir, l’églefin, le haddock, la lingue et même le hareng. Les glaciers ont largement diminué ainsi que les toundras glacées ; les glaces flottantes ont disparu jusqu’à des latitudes élevées ; le niveau de la mer s’est légèrement élevé. On a même été jusqu’à entreprendre la culture des céréales en Islande.

Ce réchauffement persiste, comme vient de le signaler le professeur H.W. Ahlmann dans les Research Series de la Royal Geographical Society de Londres. Il y voit une lente récession des glaces qui se poursuit depuis environ deux siècles qu’eut lieu le maximum d’extension des glaciers aux temps historiques et même peut-être depuis les temps post-glaciaires.

On a pensé, pour l’expliquer, à une augmentation de la radiation, à une plus active circulation atmosphérique amenant les couches d’air chaud de l’Atlantique tropical et tempéré vers la zone arctique, à un déplacement vers le nord des aires de basses pressions de l’Atlantique Nord, à une augmentation du volume des eaux chaudes transportées par le Gulf Stream, ce qui diminuerait l’étendue de la couche froide superficielle des eaux arctiques. L’effet semble surtout marqué aux basses altitudes, puisque la couche de glace qui couvre le Groenland ne semble pas avoir diminué d’épaisseur.

Ce grand changement météorologique est limité aux régions polaires et ne se manifeste pas sous nos latitudes.

 
Même rubrique > voir les 170 ARTICLES
 

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 
Visiteurs actuellement sur le site

 

 4 mai 1897 : incendie du Bazar de la Charité à Paris
 
 Berceuses populaires (Les) : airs entêtants, apaisants, traversant le temps et les provinces
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Des bibliothèques dans les trains ?
 
 Pain mangé par nos aïeux : sa nature, son prix
 
 Règles de bienséance et de politesse d'après un traité de 1628
 
BON À SAVOIR
 En parlant du loup on en voit la queue
 
 Prendre la lune avec ses dents
 
MANIFESTATIONS
 Île de Pâques, le nombril du monde ?
 
 Félix Fénéon. Les temps nouveaux, de Seurat à Matisse
 
 
L'ENCYCLOPÉDIE DU TEMPS JADIS
 OFFRE N°1 | Recevez en 48h les 37 volumes papier disponibles édités par La France pittoresque : 900 articles, 1800 illustrations formant une truculente mosaïque de notre riche passé !
 
 OFFRE N°2 | Téléchargez au format numérique l'intégralité des 44 volumes de La France pittoresque parus en 14 années : 1100 articles, 2000 illustrations. L'Histoire enfin captivante !
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Révolution de 1789 et prétendue souveraineté du peuple
 
 Dévoiement de la démocratie ou le règne de la médiocratie
 
 Progrès révolutionnaire : gangrène morale rongeant notre société ?
 
 Comédiens : fausses idoles d'une société moderne aux valeurs inversées ?
 
 
Et puis aussi...
 
 XXe siècle ou le « Siècle de la Femme » : pour quelle société ?
 
 Honneur et argent : quand la course au profit mène un peuple à sa ruine
 
 Ministre : fonction ingrate, éphémère et se résumant à gérer continûment l'urgence ?
 
 Cinéma américain : moyen d'asservissement idéologique des peuples ?
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 170 ARTICLES

 

 La France pittoresque ne bénéficie d'aucune subvention, qu'elle soit publique ou privée. Prenez activement part à la transmission de notre patrimoine !
 
 Soutenez une véritable réinformation historique et contribuez à la conservation de notre indépendance éditoriale
Vous pouvez également opter pour
un montant libre
 
VOS DONS NOUS SONT PRÉCIEUX
EN SAVOIR +

 

 Facebook
 Twitter
 VK
 Instagram
 LinkedIn
 Pinterest
 Tumblr
 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2019 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services