Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 27 septembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

G. Lenotre, le grand historien de la petite histoire (sous la direction de Clémentine Portier-Kaltenbach)

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine littéraire > G. Lenotre, le grand historien de (...)
Patrimoine littéraire
Ouvrages et livres sur l’Histoire et le Patrimoine de France. Pour découvrir les richesses historiques, patrimoniales et touristiques
G. Lenotre, le grand historien
de la petite histoire
(sous la direction de Clémentine Portier-Kaltenbach)
Publié / Mis à jour le lundi 5 mars 2018, par LA RÉDACTION
 
 
 
Mort en 1935, G. Lenotre, de son véritable nom Théodore Gosselin, historien dramaturge, spécialiste de Versailles, des guerres de Vendée et surtout de l’histoire de Paris, successeur de René Bazin à l’Académie française, compte aujourd’hui encore de nombreux inconditionnels

Non seulement ses admirateurs connaissent bien ses livres, en particulier les six volumes de Vieilles maisons, vieux papiers mais il y existe entre eux une sorte de compétition amicale : c’est à celui qui possédera le plus grand nombre d’exemplaires sur la centaine d’ouvrages écrits par le « Maître ». On lit, on collectionne Lenotre, mais surtout on l’aime !

Nul ne l’évoque en effet sans une sorte de jubilation teintée d’affection : comme s’il avait été pour chacun de ses lecteurs, une sorte de « grand-père supplétif » dont les récits imagés et vivants avaient ensoleillé la jeunesse. Son érudition, son talent inné pour faire revivre sous sa plume les grands et petits épisodes et personnages de notre histoire, sa bonhomie, son humour, sa physionomie même, lui confèrent une place particulière au Panthéon des conteurs ; il fait partie de ces merveilleux « passeurs » auxquels nombre d’entre nous doivent d’avoir aimé l’histoire.

G. Lenotre, le grand historien de la petite histoire (sous la direction de Clémentine Portier-Kaltenbach)
G. Lenotre, le grand historien de la petite histoire
(sous la direction de Clémentine Portier-Kaltenbach)

Ses premiers écrits, il ne les signa pas de son patronyme, Gosselin. LEs pseudonymes littéraires étant alors en vogue, il adopta le nom de son arrière-grand-mère Geneviève Lenotre (sans l’accent circonflexe), descendante du jardinier de Versailles. « Le G que j’ai mis devant, écrit-il, ne signifie ni Georges, ni Guy, ni Gaston, ni même Gédéon, comme certaines le croient et le disent, mais tout simplement Gosselin qui est mon nom de contribuable. »

À 19 ans, il entre comme son père dans l’administration des douanles. Mais bien vite, le jeune fonctionnaire montre davantage d’intérêt pour l’histoire de France que pour les dossiers que lui confie son administration. En hommage à ce maître affectionné, dix auteurs ont chacun choisi et commenté avec passion un texte tiré de l’un de ses livres.

INFORMATIONS PRATIQUES :
G. Lenotre, le grand historien de la petite histoire, sous la direction de Clémentine Portier-Kaltenbach. Éditions JC Lattès.
280 pages. Format 13 x 20,5 cm. 18 euros.
ISBN : 978-2-709643771. Paru en avril 2013

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !