Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 6 février DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Communes à l'honneur : Thodure (Isère)

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine : Communes > Thodure (Isère)
Patrimoine : Communes
Balade au coeur des communes, départements, régions et pays de France, pour découvrir la richesse de leur patrimoine touristique
Thodure
(Isère)
Publié / Mis à jour le dimanche 25 juillet 2010, par LA RÉDACTION
 

Situation géographique :
La commune de Thodure est implantée au sud de la vaste plaine de la Bièvre, au pied du plateau de Chambaran, à une altitude de 313 mètres (place du village).

Cette commune du Pays de Chambaran est un petit village de 562 habitants, étendu sur trois niveaux (la plaine, le village et le plateau), sur une superficie totale de 1443 hectares. Le point culminant est à 487 m, le point le plus bas à 288 m.

La seigneurie de Thodure :
D’abord possession de la « Maison de Bressieux », la « Seigneurie de Thodure » apparaît suite au mariage de Polie de Bressieux avec Falques de Montchenu en 1378. Les villageois, en contrepartie de la sécurité dont ils bénéficiaient sous la protection des seigneurs, étaient tenus de payer un impôt, le vingtain, et de participer aux travaux d’entretien des murailles.

La Révolution de 1789, met fin à la « baronnie de Thodure » et entraîne la fuite des seigneurs de Montchenu. Les armes de la famille de Montchenu étaient : de gueules à la bande engrelée d’argent. La branche de Thodure : brisaient d’un aigle d’azur en chef de la bande.

Activités d’hier et d’aujourd’hui :
Agriculturebr> Thodure est un village rural. Autrefois chacun possédait quelques bêtes et un peu de terre, la plupart simplement pour nourrir son foyer ; aujourd’hui les agriculteurs (la plupart pratiquant polyculture et élevage) ont un fonctionnement comparable à celui d’une entreprise, ils doivent aussi gérer leur exploitation. A noter, selon les chiffres du recensement agricole 2000, que la superficie agricole utilisée par les exploitations est de 1035 hectares (pour une superficie du village de 1443 hectares).

L’évolution des commerces et artisans
La fabrication de tuiles serait un artisanat très ancien, qui pourrait remonter à l’époque gallo-romaine, vu l’importance des sites se trouvant sur la commune. On trouve trace d’une fabrique de tuiles datant de la fin du XIVe siècle, une facture de 1393-94, faisant mention de l’utilisation de tuiles de Thodure nécessaires à l’entretien de la Halle de la Côte Saint André : « 1389-1390 : Un artisan, Pierre Carron dit Garnier accepte à prix-fait la charge de maintenir en bon état les toitures du Château et de la Halle pour 12 setiers de seigle. En 1393-1394, leur entretien nécessite l’achat de 4500 tuiles que fournit François Gormond, de Thodure. »

Thodure, comme tous les villages ruraux, avait une grande diversité de commerces et artisans : des hôtels, une douzaine de cafés, des boulangers, épiciers, menuisiers, charrons, maréchal-ferrant, charpentier, barbier-coiffeur...

VISITER LE SITE
www.thodure.com

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !