Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 8 février DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Climat du Jura (région Franche-Comté)

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine : Départements > Département du Jura (région Franche-Comté) > Climat géographique du Jura
Patrimoine : Départements
Département du Jura : situation, physionomie générale, climat, curiosités naturelles, anciennes industries, personnages célèbres
Climat géographique du Jura
(Région Franche-Comté)
Publié / Mis à jour le lundi 19 avril 2010, par LA RÉDACTION
 

Le département du Jura est en grande partie montagneux, et l’on sait que plus un pays est élevé, plus le climat y est rude. Excepté dans la Bresse et dans les collines à vignobles, où règne le climat rhodanien avec ses froids modérés et plus humides que secs, la température est froide, inégale et sujette à de brusques variations qui souvent, en avril, compromettent la croissance des végétaux.

L’éclosion définitive de la végétation date, dans le plat pays, du 15 au 20 avril, dans le pays moyen, du 5 au 15 mai, et dans le haut pays du 20 au 30 mai. Dans la haute montagne, l’hiver a près de huit mois ; dans la moyenne, il ne commence qu’après la Saint-Martin ; dans la plaine, au mois de décembre. Année moyenne, il tombe onze mètres de neige dans les environs de Septmoncel.

L’air est pur et vif. Les vents soufflent le plus souvent du nord-est et du sud-ouest. A Lons-le-Saunier, la hauteur moyenne des pluies est de 1m05. En d’autres termes, si toute l’eau tombée du ciel pendant l’année restait sur le sol sans être absorbée par la terre ou pompée par le soleil, on recueillerait, dans les douze mois, une nappe d’eau profonde de 1m05. A Poligny, cette profondeur serait de 1m30, et de 1m80 vers les sources de l’Ain.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !