Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 28 septembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Des mammouths vivants repérés dans la taïga en 1920 ?

Vous êtes ici : Accueil > Faune, Flore > Mammouths vivants (Des) repérés dans (...)
Faune, Flore
Arbres célèbres, vertus des plantes, croyances liées aux animaux. Faune et flore vues par nos ancêtres. Balade au coeur des règnes animal et végétal
Mammouths vivants (Des)
repérés dans la taïga en 1920 ?
(D’après « Bulletin de la Société préhistorique de France », paru en 1947)
Publié / Mis à jour le mercredi 8 juillet 2020, par LA RÉDACTION
 
 
 
Fournies par l’auteur d’un article paru en 1946, les précisions relatives à l’existence de mammouths vivants aperçus en 1920 sont fort troublantes et suggèrent en ce milieu du XXe siècle de mettre en œuvre une expédition scientifique permettant d’élucider la question

Y a-t-il encore des mammouths vivants ? Voilà une question qui peut paraître saugrenue ! lance en 1947 Georges Billiard dans une chronique du Bulletin de la Société préhistorique de France. Et pourtant, poursuit-il, il semblerait qu’on puisse répondre par l’affirmative si l’histoire que j’ai lue dans une revue est exacte comme l’affirme l’auteur.

Il s’agit, nous apprend-il, d’un article lu dans le numéro 10 d’octobre 1946 de la revue Le Saint-Hubert organe du Saint-Hubert Club de France — organisation créée en 1902 pour protéger la chasse française du braconnage —, et signé Gallon.

Deux mammouths laineux
Mammouths laineux. © Crédit illustration : Giant Screen Films, D3D Ice Age, LLC

Malgré tout, la découverte ne serait pas récente puisqu’elle remonterait à 1920. L’auteur qui en avait déjà parlé à cette époque, explique Georges Billiard, attribue l’indifférence accordée à cette communication pourtant sensationnelle, aux événements politiques de cette période troublée. Voici les faits très brièvement racontés, puisqu’on peut les lire en entier dans la revue indiquée.

Monsieur Gallon était, en 1920, chargé des affaires du Consulat de France à Vladivostok (Russie) quand il reçut la visite d’un homme qui venait de passer quatre années à chasser seul dans la taïga. Cet homme simple d’origine, presque illettré, raconta que pendant la deuxième année de son séjour dans la Taïga, à la fin de l’automne, il fut surpris de relever dans la boue les traces gigantesques d’un animal qu’il ne connaissait pas et dont les empreintes ovoïdes, fraîches encore, mesuraient de 60 à 70 centimètres de longueur sur 50 de largeur (l’empreinte d’un pied moyen d’un éléphant d’Asie est de 0,50 x 0,40 précise notre chroniqueur).

Il y avait quatre empreintes donc quatre pieds et l’intervalle qui séparait ceux de devant de ceux de derrière était d’environ quatre mètres. Il remarqua encore un énorme tas de « défécation » qu’il constata être de nature végétale et enfin, que l’entrée de l’animal dans la forêt avait provoqué le bris des branches à une hauteur de 3 mètres environ.

Il suivit la piste qui se dirigeait vers l’est « pendant de longs jours » et en trouva une seconde qui venant du nord croisait la première et montrait que la rencontre avait dû être quelque peu mouvementée, mais que malgré tout l’accord s’était fait et les animaux étaient repartis ensemble vers l’est. L’homme continua à suivre la piste et un beau jour se trouva brusquement en présence de l’un des animaux qui était arrêté à 300 mètres devant lui.

C’était dit-il, et là je cite textuellement, écrite Georges Billiard, « un énorme éléphant avec de grosses défenses blanches très recourbées ; il était de couleur marron foncé. Il avait des poils assez longs sur l’arrière-train et moins à ce qu’il me semble sur le devant. Mais ce que je peux dire surtout, c’est que j’ignorais l’existence d’éléphants aussi gros. Il avait des membres énormes et se déplaçait avec une grande lenteur. Je n’avais vu des éléphants que sur des images..., la deuxième bête était aux environs ; il me parut qu’elle aussi était de même taille ».

Inutile d’ajouter que l’homme, sa curiosité satisfaite, devant l’énormité des bêtes qu’il avait devant lui, n’étant au surplus que faiblement armé, fit demi-tour et n’insista pas plus longuement.

Il est évident que la description faite par cet homme ne peut s’appliquer qu’à des mammouths, animaux dont il ignorait même le nom.

Mammouths laineux
Deux mammouths laineux. © Crédit illustration : Leonello Calvetti

L’auteur de l’article suggère que « puisqu’on a déjà trouvé en Sibérie des cadavres de mammouths non enfouis et dont la chair adhérait encore au squelette, pourquoi ne pas supposer qu’ils n’étaient morts que depuis quelques années, quelques mois peut-être ? » Et il insiste sur ce fait que « cette taïga est absolument désertique au nord du transsibérien, sans villes ni villages et que cette forêt immense presque inconnue, mesure 12 fois la superficie de la France. C’est donc le seul dernier refuge possible des grands animaux sauvages qui sont là absolument chez eux ».

Il m’a semblé utile, conclut le chroniqueur du Bulletin de la Société préhistorique de France, de vous signaler cette curieuse note, et j’ajoute qu’il ne me paraît pas impossible que cette immense réserve naturelle que constitue la Taïga, puisse receler les reliquats d’une faune qu’on pourrait croire entièrement disparue et que l’organisation souhaitable d’une expédition scientifique dans cette région, ne puisse réserver de ce fait quelques surprises pour les naturalistes.

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !