Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 11 décembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

L'Histoire assassinée — Les pièges de la mémoire, par Jacques Heers - Histoire de France et Patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine littéraire > L'Histoire assassinée : Les pièges (...)
Patrimoine littéraire
Ouvrages et livres sur l’Histoire et le Patrimoine de France. Pour découvrir les richesses historiques, patrimoniales et touristiques
L’Histoire assassinée :
Les pièges de la mémoire
(par Jacques Heers)
Publié / Mis à jour le mardi 23 janvier 2018, par LA RÉDACTION
 
 
 
Depuis Jules Ferry, l’Histoire est la principale arme d’assaut de propagande d’État. Par les manuels et les leçons, l’école républicaine n’a cessé de truquer et de tronquer ce que l’honnête citoyen pouvait écrire. Du Moyen Age à nos jours, Jacques Heers dresse ici un inventaire des manipulations de l’Histoire.

La mise en condition et le « formatage » du citoyen se poursuivent tout au long de sa vie par le commun des journaux, les romans et les images, les célébrations nationales, les émissions télévisées, les directives et les interdits. Ces tout derniers temps, l’État veut, en France, soumettre la démarche historique à une étroite surveillance et laisse de moins en moins de liberté aux centres de recherche qui n’ont même plus le loisir de choisir en toute indépendance leurs sujets d’enquête et leurs programmes.

L’Histoire s’est dévoyée. Elle se dit « science humaine » mais n’étudie souvent que des catégories, des classes et ordres, des conditions sociales où l’individu paraît effacé, inexistant, soumis à la géographie, à l’évolution des techniques, à l’économie ou même au « sens de l’Histoire ». Elle édicte des règles qui ne souffrent ni exceptions ni contradictions.

Auteur de nombreux ouvrages faisant autorité en matière d’histoire du Moyen Âge, Jacques Heers (1924-2013), agrégé d’histoire, fut professeur aux facultés des lettres et aux universités d’Aix-en-Provence, d’Alger, de Caen, de Rouen, de Paris X-Nanterre et de la Sorbonne (Paris IV), directeur du Département d’études médiévales de Paris-Sorbonne.

INFORMATIONS PRATIQUES :
L’Histoire assassinée — Les pièges de la mémoire, par Jacques Heers. Éditions de Paris.
272 pages. Format 14x22,5 cm. 28 euros.
ISBN : 978-2-851621757. Paru en avril 2006

 
 
Même rubrique >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !