Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 24 octobre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

De l'escalier en vis au cabinet d'aisance : découverte insolite au château de Grignan - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > L’Histoire fait l’Actu > De l'escalier en vis au cabinet (...)

L’Histoire fait l’Actu

Quand Histoire et Patrimoine font la une, s’invitent dans notre quotidien et deviennent un sujet d’actualité. Le passé au cœur de l’actu.


De l’escalier en vis au
cabinet d’aisance : découverte
insolite au château de Grignan
(Source : Inrap (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives))
Publié / Mis à jour le mardi 29 janvier 2019, par LA RÉDACTION

 
 
 
Les archéologues de l’Inrap ont mis en évidence l’existence d’un système de latrines sophistiqué, associé à un réseau de canalisation des eaux de pluie. Cet ingénieux aménagement, jusqu’alors inconnu, vient enrichir la connaissance de l’exercice des « basses fonctions » et des lieux d’aisance de la fin du XVIIe siècle en contexte aristocratique.

Dans le cadre des travaux de valorisation du cabinet d’écriture de la marquise de Sévigné, au château de Grignan dans la Drôme, une maçonnerie énigmatique a été mise au jour derrière le fond d’un placard.

La restitution du « beau cabinet » de la marquise de Sévigné
Derrière une harmonie de façade, le château de Grignan est une combinaison architecturale complexe, fruit de maints remaniements. La genèse du château se situe au XIe siècle autour d’un castrum. Jusqu’à la Révolution, les comtes de Grignan n’auront de cesse d’entreprendre des travaux afin d’adapter l’ancien château aux nouveaux modes de vie, lui donnant sa morphologie particulière.

Château de Grignan (Drôme). Timbre émis le 9 juillet 2001 dans la série Tourisme. Dessin de Martin Mörck
Château de Grignan (Drôme). Timbre émis le 9 juillet 2001
dans la série Tourisme. Dessin de Martin Mörck

La marquise de Sévigné (1626-1696) y séjournait quand elle retrouvait sa fille, Françoise, épouse du comte de Grignan. Elle s’y éteignit le 17 avril 1696. « Entouré de toutes ces belles vues », le « beau cabinet » de la célèbre épistolière est l’objet de travaux entrepris par le Département de la Drôme : ils s’inscrivent dans le programme de valorisation du XVIIe siècle au sein du parcours de visite du château. La restitution de cet espace intime réservé au repos, à la lecture ou à l’écriture est fondée sur les inventaires de 1672 et 1728. Le château de Grignan, inscrit puis partiellement classé en 1993, est propriété du Département depuis 1979.

L’étude archéologique du cabinet d’aisance
Des travaux sur les décors et les maçonneries, au deuxième étage de la tour sud, ont révélé, au fond d’un placard, une maçonnerie équivoque. Elle se trouve à l’intérieur du cabinet d’écriture de la marquise, dans le prolongement de sa chambre. Identifiée comme vestige du noyau d’un escalier en vis dont la présence était suspectée à cet emplacement, une expertise archéologique a été demandée à l’Inrap afin d’étayer cette hypothèse. Mais les archéologues ont écarté cette possibilité : la maçonnerie n’avait rien du noyau d’une vis mais tout d’un « cabinet d’aisance ».

La fouille a montré que l’installation du système de latrines a été intégrée au projet de construction de l’aile dit « des prélats » de 1686 à 1689. De dimension modeste, le « placard » forme un cul-de-sac au fond d’un petit couloir biais. Il mesure 1,80 m de haut sur 0,75 m de large environ. L’ouvrage, doté d’une assise d’une cinquantaine de centimètres de haut, est constitué de deux blocs de pierre de taille superposés, enchâssés dans la fourrure du mur. Les deux blocs sont en calcaire tendre à grain fin soigneusement taillés notamment dans les parties internes. Ils sont percés d’un creusement tubulaire oblique régulier qui rejoint un creusement vertical de même dimension destiné à recevoir la ligne d’évacuation en céramique. Celle-ci est constituée d’un assemblage de tuyaux à collerette emboîtables. L’extérieur reste brut de cuisson mais l’intérieur est recouvert d’une glaçure plombifère.

Latrines en cours de fouille au Château de Grignan (Drôme)
Latrines en cours de fouille au Château de Grignan (Drôme).
© Crédit photo : Guillaume Martin, Inrap

Ces « bourneaux » (en provençal) induisent un surcoût notable mais leur étanchéité est garantie, la dépose de concrétions est retardée et la solidité de l’assemblage renforcé. Fait peu commun, l’ouvrage est associé à la canalisation des eaux de pluies qui se présente comme une véritable « chasse d’eau ». La destination des flux, à ce stade de l’étude, reste inconnue.

Les latrines à l’usage, état des connaissances
La bibliographie sur le sujet ne brille pas par son abondance. À partir du XVIe siècle, chaises percées et pots de chambre régnaient. Certains architectes comprennent l’intérêt de prêter une attention toute particulière à ces espaces intimes et à leur tuyauterie.

L’histoire des mœurs et de l’hygiène renseigne aussi sur la nature des cabinets et « chausses d’aisance » : en contexte aristocratique, elles sont souvent installées dans une pièce attenante à la chambre à coucher, la « garde-robe ». Sous Louis XV, on avait coutume d’appeler ces retraits justement des « garde-robes de commodités » ou « garde-robes à chaise ». Au château de Grignan, chaises percées et latrines ont donc cohabité à cette époque.

Sans être une découverte majeure, cet aménagement est intéressant : insoupçonné, son usage est mal documenté et les éléments de comparaison en contexte archéologique pour cette période sont rares. Reste à comprendre comment ce cabinet était aménagé et comment s’organisait l’évacuation plus en aval : subsiste-t-il une cuve, un réseaux d’égouts ? Les comptes de construction ne mentionnant pas cet aménagement, la question demeure. La découverte de ces latrines montre que même un ensemble castral aussi connu que Grignan peut receler encore des surprises.

Inrap
Accédez à l’article source

 
 

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 


 

 Samain (Samhain), Toussaint, nuit d'Halloween et Fête des morts
 
 Blason féodal : né au XIIe siècle de la nécessité d'authentifier les actes
 
 Des bibliothèques dans les trains ?
 
 Règles de bienséance et de politesse d'après un traité de 1628
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Pain mangé par nos aïeux : sa nature, son prix
 
BON À SAVOIR
 Faire le bon apôtre
 
 Tout vient à point à qui sait attendre
 
MANIFESTATIONS
 Mauresse de Moret : une religieuse métisse, fille cachée de Louis XIV ?
 
 Mode et bande dessinée
 
 
L'ENCYCLOPÉDIE DU TEMPS JADIS
 OFFRE N°1 | Recevez en 48h les 37 volumes papier disponibles édités par La France pittoresque : 900 articles, 1800 illustrations formant une truculente mosaïque de notre riche passé !
 
 OFFRE N°2 | Téléchargez au format numérique l'intégralité des 44 volumes de La France pittoresque parus en 14 années : 1100 articles, 2000 illustrations. L'Histoire enfin captivante !
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Celles (Hérault) : village fantôme du Salagou reprenant vie
 
 Arc-et-Senans : un projet pour compléter le cercle de la Saline Royale
 
 Félicette : le chat spationaute aura sa statue à Strasbourg
 
 Sarcophage mérovingien mis au jour à Cahors
 
 
Et puis aussi...
 
 Oubliée depuis plus de 1000 ans, une forteresse arverne refait surface
 
 Découverte d'un tableau inconnu des frères Le Nain
 
 Les souliers de Marie-Antoinette vendus à 62 000 euros aux enchères
 
 Ces reines qui ont changé l'Histoire
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 299 ARTICLES

 

 La France pittoresque ne bénéficie d'aucune subvention, qu'elle soit publique ou privée. Prenez activement part à la transmission de notre patrimoine !
 
 Soutenez une véritable réinformation historique et contribuez à la conservation de notre indépendance éditoriale
Vous pouvez également opter pour
un montant libre
 
VOS DONS NOUS SONT PRÉCIEUX
EN SAVOIR +

 

 Facebook
 Twitter
 VK
 Instagram
 LinkedIn
 Pinterest
 Tumblr
 

     

 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2019 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services