Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 21 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

30 juillet 1652 : duel entre le duc de Beaufort et le duc de Nemours

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Juillet > 30 juillet > 30 juillet 1652 : duel entre le duc (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 30 juillet. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
30 juillet 1652 : duel entre le
duc de Beaufort et le duc de Nemours
Publié / Mis à jour le samedi 28 juillet 2012, par LA RÉDACTION
 

Le duc de Beaufort — François de Vendôme, petit-fils du roi Henri IV — et le duc de Nemours — Charles Amédée de Savoie-Nemours, chef de la Maison de Savoie —, quoique beaux-frères, se battent en duel de cinq contre cinq, au coin de la rue Neuve-des-Petits-Champs, vers les sept heures du soir.

François de Vendôme, duc de Beaufort
François de Vendôme, duc de Beaufort

Le père du célèbre maréchal de Villars était un des seconds du duc de Nemours, qui avait chargé lui-même les pistolets, et les avait apportés avec les épées.

Lorsqu’ils furent en présence : « Eh ! beau-frère, quelle honte ! Oublions le passé, et soyons bons amis », lui dit de Beaufort. « Ah ! coquin, il faut que je te tue, ou que tu me tues », répondit le duc de Nemours.

Il tira le premier, apparemment comme l’offensé, et voulut ensuite fondre, l’épée à la main, sur de Beaufort qu’il avait manqué, et qui le tua raide de trois balles dans l’estomac.

Le corps du duc de Nemours ayant été porté dans l’église de Saint-André-des-Arcs, sa paroisse, il arriva, défense de faire aucunes prières pour lui, de la part de l’archevêque de Paris : cet archevêque était le cardinal de Retz.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !