Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 22 juillet DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur XNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Exposition Métro ! Le Grand Paris en mouvement

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine : Expos, Fêtes > Métro ! Le Grand Paris en mouvement
Patrimoine : Expos, Fêtes
Richesses du patrimoine de France : manifestations historiques, patrimoniales, gastronomiques. Expositions et fêtes : Histoire, patrimoine et gastronomie
Métro ! Le Grand Paris en mouvement
(Source : France 3 Paris Île-de-France)
Publié / Mis à jour le jeudi 11 janvier 2024, par Redaction
 
 
Temps de lecture estimé : 2 mn
 
 
 
La Cité de l’architecture et du patrimoine présente une exposition ambitieuse consacrée à ce transport en commun. Elle nous invite à voyager dans son histoire et à découvrir le Grand Paris Express et les projets architecturaux qui y sont liés.

Une révolution urbaine à l’œuvre, s’enthousiasme Francis Rambert, le directeur de la Création architecturale à la Cité de l’architecture et du patrimoine et l’un des commissaires cette exposition présentée au Trocadéro. Ouverte depuis le 8 novembre, l’exposition Métro ! décline 130 ans d’histoire de ce chemin de fer urbain et sous-terrain.

On assiste à la construction des tout premiers métros à partir de 1900 jusqu’au projet de double boucle du Grand Paris Express autour de la capitale. Ce troisième réseau de transport public d’Île-de-France permettra à plusieurs millions de voyageurs par jour, de ne plus passer obligatoirement par Paris pour se déplacer. Dix millions de Franciliens sont concernés.

La maquette du métro dans les souterrains de la station Opéra
La maquette du métro dans les souterrains de la station Opéra. © Crédit photo : Jean Forneris

Le parcours de cette exposition invite les visiteurs à « passer du métro à la métropole », aime à dire Francis Rambert. Un voyage temporel illustré par plus de 200 documents (des cartes et photos, des manuscrits, des maquettes, des objets historiques...).

Un voyage temporel
Métro ! transporte d’abord le visiteur dans le passé, avant la naissance du premier métro. À la fin du XIXe siècle, l’idée d’un métropolitain émerge et fait débat. Comme l’écrit Jean-Marc Hoffman, commissaire associé de l’exposition pour la section historique, « on peut évaluer à plus d’une centaine de projets de métropolitains parisiens publiés ».

Il faut attendre 1898 pour que le projet d’un métro à traction électrique soit déclaré d’utilité publique. Le projet est conduit par l’ingénieur français Fulgence Bienvenüe dont on croise le portrait dans les salles de l’exposition. « L’aventure du rail commence » et le visiteur est convié à assister aux premiers creusements grâce aux archives photographiques et des maquettes issus de collections publiques et privées. Armés de pioches, les ouvriers percent les entrailles de Paris. Un travail de mineurs.

Le premier objectif de Fulgence Bienvenüe, c’est de construire six lignes. La première est ouverte lors de l’Exposition universelle en 1900. Elle traverse Paris d’est en ouest, de la porte Maillot à la porte de Vincennes. Hector Guimard, pape de l’Art nouveau, reçoit la commande de dessiner les entrées du métropolitain.

L'ingénieur Fulgence Bienvenüe dans son bureau
L’ingénieur Fulgence Bienvenüe dans son bureau

« Fulgence Bienvenüe va créer au fur et à mesure une boucle pour tracer le métro dans Paris. Ensuite en 1934, le métro va sortir de la capitale pour la première fois et desservir Boulogne-Billancourt », relate Francis Rambert. « Après dans les années 70, il y a les autres étapes où le RER va prendre le relais puisqu’on aura construit des villes nouvelles autour de Paris dans un système radio concentrique, il va aller jusqu’à Cergy-Pontoise », résume-t-il.

De boucle en boucle
Au-delà de ce rappel historique, l’ambition de l’expo Métro ! c’est aussi de parler de mutations architecturales, de transformations de paysages urbains. De montrer comment le Grand Paris Express avec sa double boucle autour de Paris et ses 68 nouvelles gares vont pouvoir donner naissance à de nouveaux quartiers.

« Chaque gare va constituer quelque chose qui va être un pôle de mobilité bien sûr, mais avec des commerces autour, des logements » annonce Francis Rambert. « On extrapole aujourd’hui mais, ce sera la réalité dans un rayon de 800 mètres autour des gares. Vous allez avoir des nouveaux quartiers de gare et il va appartenir aux maires de 68 communes concernées de développer un nouvel urbanisme, une nouvelle architecture. C’est une opportunité fantastique. »

Architectes et artistes en tandem
« Ce qui est très intéressant, c’est comment un architecte et un artiste ont travaillé ensemble pour fabriquer justement un nouveau paysage en souterrain parce que l’enjeu, c’est la relation du sous-sol à l’espace public en extérieur », explique l’un des commissaires de Métro ! Le projet de la gare de Villejuif-Gustave Roussy, par exemple, conçu par l’architecte Dominique Perrault et l’artiste Iván Navarro illustre cet enjeu. La gare descend jusqu’à 60 mètres de profondeur où deux lignes de métro se croisent : la 14 existante et la future ligne 15 en rocade autour de Paris.

La perspective extérieure de la gare de Villejuif – Institut Gustave-Roussy, par Dominique Perrault Architecture
La perspective extérieure de la gare de Villejuif – Institut Gustave-Roussy,
par Dominique Perrault Architecture. © Crédit photo : Jean Forneris

« Imaginez un grand cylindre qui fait 30 mètres de diamètre dans lequel précisément deux lignes se croisent. C’est une performance technique et après ça, il y a la performance architecturale qui permet à la lumière de descendre de l’extérieur vers les profondeurs », explique Francis Rambert.

Des tandems architectes-artistes ont travaillé sur l’esthétique de ces gares singulières. L’artiste Suzanna Fricsther présente un projet vertigineux. Dans un univers souterrain immaculé, un escalier que l’on croirait suspendu dans les airs, descend jusqu’au niveau du métro. « On est au-delà de la performance, technique ; On est dans l’espace architectural et donc dans l’expression artistique », conclut le directeur de la Création architecturale. L’exposition Métro ! Le Grand Paris en mouvement est ouverte jusqu’au dimanche 2 juin 2024.

Renseignements pratiques
Exposition Métro ! Le Grand Paris en mouvement
Cité de l’architecture et du patrimoine — 1 place du Trocadéro et du 11 Novembre — 75116 Paris
Jusqu’au 2 juin 2024
Tél. : 01 58 51 52 00
Site Internet : https://www.citedelarchitecture.fr
Page Facebook : https://www.facebook.com/Citedelarchitecture

Jean Forneris
France 3 Paris Ile-de-France

Accédez à l’article source

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, et appuyez sur OK
pour vous abonner gratuitement
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !