Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 28 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

- Histoire de France et Patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Guide : Villes, Villages > Aude
SITE WEB
« Cailhau »
 
 
 
CAILHAU, vient de Caillou en langue Occitane. Un cailloux sur lequel a été construit ce village de forme circulaire, , maison aprés maison durant plus d’un millénaire...La plus ancienne mention de ce lieu, figure dans les actes de l’Archevêché de Narbonne en l’an 779. Situé dans le Bas Razes, appelé jadis "Haut Moyen Age".Dans un de ces actes, il est fait mention d’un jugement dépossédant d’une villa sise à Cailhau prés de la Malepère, le Comte Milon de Narbonne, au profit de l’Archevêque Daniel, de Narbonne.Un héritage spirituel et materiel qu’il étendit à tout le Razes et ses habitants, entièrement soumis à l’église de Narbonne. Ans 779 - 791 -Auparavant, avant l’an 759, le Razes accueillit les Archevêques qui s’étaient enfuis de Narbonne, chassés par les Sarrazins. Au départ de l’envahisseur de Septimanie, et le retour de l’archevêché à Narbonne, le Razes conserva le titre de Comté.Succéssivement, les comtes du Razes qui prétèrent serment à Charles le Chauve (petit fils de Charlemagne), furent : Raimon comte de toulouse - puis Bernard également comte de toulouse, mais qui fut "comte provincial", car OlibaII et Acfred son frère, étaient Comtes par indivis de Carcassonne et de Razes. Plutard, le Comté du Razes passa dans la maison de Carcassonne, y resta et s’éteignit. La fin de ce premier millénaire voit la Cure de Cailhau s’unir à l’Abbaye de Montolieu, comme la plupart des communes du "Haut Moyen âge" (Brezilhac, Gramazie, etc...).
 VISITER ce site