Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 11 avril DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur XNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

26 février 1154 : mort de Roger, premier roi de Sicile

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Février > 26 février > 26 février 1154 : mort de Roger, (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 26 février. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
26 février 1154 : mort de Roger,
premier roi de Sicile
Publié / Mis à jour le samedi 16 octobre 2010, par Redaction
 
 
Temps de lecture estimé : 1 mn
 

Mort de Roger, premier roi de Sicile, arrière-petit-fils de Tancrède de Hauteville, père de ces héros normands qui, au commencement du douzième siècle, enlevèrent la Sicile et les états de Naples aux Sarrasins. Il accrut par de nouvelles conquêtes les domaines qu’il avait reçus en héritage. Il eut à combattre, et il combattit presque toujours avec avantage les papes et les empereurs d’Allemagne et de Constantinople.

Honorius II, après l’avoir combattu par les armes et les excommunications, fut forcé de lui donner l’investiture de la Pouille, de la Calabre et de Naples. L’anti-pape Anaclet, dont il prit la défense, lui donna en reconnaissance le titre de roi de Sicile. Ce titre lui fut confirmé par le pape Innocent II, qu’il fit prisonnier dans un combat que ce pape guerrier lui avait livré.

Roger, dans ses guerres contre l’empereur grec, porta le fer et le feu dans les faubourgs de Constantinople ; il poussa ses conquêtes jusqu’en Afrique, s’empara de Tripoli et d’autres places maritimes, et battit la flotte de l’empereur Manuel. Cette continuité de succès fut un moment interrompue par Lothaire, empereur d’Allemagne, qui eut sur lui des avantages rapides ; mais l’intrépide Roger eut bientôt reconquis tous ses états.

Ce fut sous le règne de ce prince que des marchands siciliens apportèrent de l’Asie des cannes à sucre, qu’ils plantèrent dans leurs pays. Elles y réussirent et se multiplièrent. De là le sucre fut transplanté dans les provinces méridionales de l’Espagne, d’où l’on en porta aux Canaries, aux îles de Madère et enfin dans le Nouveau Monde.

La famille de Roger garda le trône de Sicile jusqu’en 1194. Elle en fut dépouillée par l’empereur d’Allemagne, Henri Ier.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, et appuyez sur OK
pour vous abonner gratuitement
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !